Vaccins: Les fausses informations "tuent des gens", dit Biden

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Joe Biden a accusé vendredi des réseaux sociaux comme Facebook de "tuer des gens" en autorisant la diffusion de fausses informations sur les vaccins.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Vaccins: Les fausses informations
Le président américain Joe Biden a accusé vendredi des réseaux sociaux comme Facebook de "tuer des gens" en autorisant la diffusion de fausses informations sur les vaccins. /Photo prise le 20 juin 2021/REUTERS/Andrew Kelly

"Ils tuent des gens. Regardez, la seule pandémie que nous connaissons touche les non vaccinés", a déclaré le chef de la Maison blanche à la presse qui lui demandait quel message il avait à transmettre à des plates-formes comme Facebook face à la diffusion de "fake news".

La directrice des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Rochelle Walensky, a relevé vendredi que 97% des personnes actuellement hospitalisées aux Etats-Unis en raison du COVID-19 n'étaient pas vaccinées.

Avant Joe Biden, la porte-parole de la Maison blanche Jen Psaki avait un peu plus tôt elle aussi pris Facebook pour cible. "A l'évidence, il faut qu'ils prennent des mesures. Il existe des mesures supplémentaires qu'ils peuvent prendre", avait-elle dit lors d'un point de presse.

Jeudi, Jen Psaki avait déclaré que le gouvernement américain était en contact régulier avec le réseau social et lui communiquait les messages qu'il jugeait problématiques.

La porte-parole de la Maison blanche a rappelé une étude de mai dernier du Centre de lutte contre la haine en ligne (Center for Countering Digital Hate) selon laquelle 12 personnes seraient responsables de près de 65% de la désinformation sur les vaccins sur les réseaux sociaux. La méthodologie de cette étude a été contestée par Facebook.

Le groupe assure avoir instauré des règles permettant de lutter contre les fausses informations sur les vaccins et fournir à ses abonnés des liens vers des informations fiables. Il n'a pas répondu vendredi à plusieurs demandes de commentaires.

(Reportage Nandita Bose et Lisa Lambert; version française Jean-Stéphane Brosse)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS