Vaccin contre l'hépatite B : Sanofi Pasteur et GlaxoSmithKline, mis en examen

Partager

En 1994, on les connaissait sous le nom de Smithkline Beecham et Pasteur Mérieux MSD et ils fabriquaient le vaccin contre l'hépatite B. Aujourd'hui, ils s'appellent GlaxoSmithKline (GSK) et Sanofi Pasteur Aventis et sont mis en examen depuis le mercredi 31 janvier, poursuivis pour « tromperie sur les contrôles, les risques et les qualités substantielles d'un produit ayant eu pour conséquence de le rendre dangereux pour la santé de l'homme ». En outre, le laboratoire Pasteur MSD est mis en examen en tant que personne morale pour « homicide involontaire » pour le décès d'une patiente en 1998 suite à une sclérose en plaques.

En 1994, une grande campagne de vaccination contre l'hépatite, soutenue par les pouvoirs publics, était lancée à grands renforts de communication. Sur les vingt millions de Français vaccinés à cette époque, 1 300 ont subi des effets secondaires neurologiques, dont un millier de scléroses en plaque, selon certaines estimations. Le lien de causalité entre le produit incriminé et ses effets indésirables, toujours très difficile à prouver, a finalement été retenu en 2007 dans ce dossier.

Benoît Soubeyrand, le directeur médical France de Sanofi Pasteur MSD a déjà prévenu, dans une déclaration à l'AFP, que le groupe allait «collaborer au mieux de ses possibilités avec le juge d'instruction ». Quant à la mise en examen pour homicide involontaire, le directeur estime que « Sanofi Pasteur MSD entend démontrer qu'il n'y a eu ni faute, ni négligence et que le lien de causalité (...) reste à démontrer ». Au total, le dossier compter 29 parties civiles dont 5 représentant des victimes décédées.

C. R.
0 Commentaire

Vaccin contre l'hépatite B : Sanofi Pasteur et GlaxoSmithKline, mis en examen

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS