Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

V33 cible la peinture d'intérieur

Publié le

Le spécialiste français des produits de traitement du bois vise des marchés à plus gros volumes. Et modifie son outil industriel en conséquence.

V33 redonne des couleurs à sa gamme de produits. La PMI du Jura (500 salariés) commercialisera fin janvier, une gamme de peintures d'intérieur, disponible dans les grandes surfaces de bricolage. Un segment important sur lequel le leader français des produits pour bois (vitrificateurs, lasures...) et des peintures techniques (bois, fer, sol...) était absent. « Le marché des peintures grand public pèse 600 millions d'euros, soit trois fois celui des produits bois », explique Jean-Michel Delorme, directeur marketing opérationnel chez V33. Une aubaine pour l'entreprise familiale en quête de relais de croissance. Elle espère que le chiffre d'affaires généré par cette nouvelle gamme (340 teintes disponibles en 4 nuances d'aspect) équivaudra à celui de ses produits pour le bois d'ici à cinq ans. Ce qui permettra à ses ventes d'atteindre au moins 150 millions d'euros en 2007, contre environ 130 millions attendus pour l'exercice 2004.

Commercialisée sous la marque V33, la nouvelle gamme sera fabriquée à Domblans (Jura), le site de production historique et siège du groupe. Une nouvelle unité de production, sortie de terre en 2002 et spécialisée dans les produits en phase aqueuse, vient d'être équipée de deux nouvelles lignes qui ont été lancées en décembre, pour une capacité totale de 40 000 tonnes annuelles. La PMI espère qu'elle utilisera 70 % de ces capacités dès la fin de 2005. Courant 2004, elle a embauché une cinquantaine de personnes pour le projet. L'investissement industriel pour les deux nouvelles lignes s'élève à 1,5 million d'euros. « Nous avons investi dans des lignes flexibles qui acceptent aussi bien nos produits que ceux des marques de distributeurs. A côté des machines de gros tonnages, d'autres peuvent aussi faire des séries de seulement 500 litres », explique Jean-Michel Delorme. V33 compte également se développer à l'international, qui ne représente pour l'heure que 20 % de ses ventes, via sept bureaux européens. L'entreprise espère se renforcer en particulier en Pologne et en Europe de l'est où, selon Christian de Grivel, son P-DG, la classe émergente, avide de consommation, représente un potentiel important.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle