Utiliser le cloud (1/5) : les services de stockage

Stocker et partager des documents en ligne ne nécessite pas forcément d'investir dans une coûteuse plateforme de Cloud Computing pour votre entreprise. Des services  en ligne d'hébergement individuels peuvent tout à fait convenir à un usage basique pour un prix très modique, voire gratuitement. C'est le cas des trois services de stockage en ligne de notre sélection : Google Drive, Dropbox et Microsoft SkyDrive.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Utiliser le cloud (1/5) : les services de stockage

De l'un à l'autre, le principe est similaire. L'utilisateur s'inscrit au service, puis télécharge une application sur son appareil. Elle va lui permettre de synchroniser un répertoire local avec son espace d'hébergement en ligne.

Quels sont les avantages du stockage dans le Cloud ? Tout d'abord, il permet de protéger ses données du vol ou de la perte, du moins tant que les serveurs de Google ou Microsoft restent fonctionnels et inviolés. Ensuite, l'utilisateur peut accéder aux données depuis n'importe quel terminal connecté au web, du PC au Mac, en passant par les tablettes et autres smartphones. Une aubaine pour les collaborateurs nomades qui disposent ainsi de leurs documents sur leurs différents outils de travail.

Autre bénéfice : le travail collaboratif. Plusieurs utilisateurs peuvent accéder et modifier un même document en ligne. Ce travail collaboratif est organisé par un responsable qui détermine les droits d'accès des différents participants.

Enfin, pour une entreprise, ce type de solution peut s'avérer particulièrement économique. Ces services intègrent plusieurs gigaoctets d'espaces de stockages gratuits. Ils représentent donc autant d'économies réalisées sur l'achat de disques durs.

Dropbox, la référence
DropboxSur le marché depuis 2008, Dropbox reste aujourd'hui le service de stockage en ligne le plus populaire. Et cette popularité n'est pas usurpée. Dropbox a montré la voie en matière d'ergonomie et son interface reste ce qui se fait de mieux en la matière. Cela tient à de petits détails, comme par exemple la possibilité de personnaliser le répertoire de synchronisation, ce qui n'est pas proposé par la concurrence.

Plus traditionnel : Dropbox permet d'afficher un historique des versions d'un même document ou encore de récupérer un fichier supprimé sur l'une des machines, via un système de sauvegarde centralisé. Depuis le printemps 2012, ce service permet également de transmettre un lien de téléchargement d'un fichier à un utilisateur n'ayant pas de compte Dropbox. Bref, Dropbox est un service qui évolue sans cesse et reste à niveau.

Son seul défaut est de ne proposer que 2 Go d'espace de stockage en version gratuite, alors que la concurrence fait mieux : 7 Go gratuits pour SkyDrive et 5 Go pour Google Drive. Quant aux espaces supplémentaires payants, ils sont également plus chers que ses concurrents. Notons enfin que Dropbox utilise le service d'hébergement Cloud S3 d'Amazon.com pour stocker les fichiers et est donc dépendant de cette plateforme.

Les plus : interface très ergonomique, fonctions régulièrement mises à jour,

Les moins : les tarifs

Prix : 2 Go gratuits, puis 9,99 dollars/mois pour 100 Go, 19,99 dollars/mois pour 200 Go et 49,99 dollars /mois pour 500 Go. Formules pour le travail en équipe à partir de 795 dollars/ans pour 5 utilisateurs (125 dollars par utilisateur supplémentaire) et 1 To (1000 Go) d'espace de stockage mutualisé.

Site : www.dropbox.com

Google Drive, le clone
Google DriveLancé en avril 2012, Google Drive est une extension à Google Documents, suite bureautique en ligne de Google. Dans sa version gratuite, Drive ajoute 5 Go à Google Documents permettant ainsi d'y stocker des contenus, mais aussi de les éditer, les modifier et de réaliser du travail collaboratif avec d'autres utilisateurs. Cette intégration à Google Documents est la grande force de Drive.

Pour le reste, il s'agit d'un clone de Dropbox sans réelle innovation. Drive bénéficie cependant de la puissance du moteur de recherche de Google et permet notamment de lancer des recherches sur des documents par reconnaissance de caractère (OCR). Cela peut se révéler très utile pour certains fichiers PDF. Côté tarifs, ceux de Drive sont plutôt attractifs, mais SkyDrive propose un plus large espace gratuit de 7 Go. Pour certains observateurs du marché, Google s'est empressé de lancer ce service de manière non finalisée, afin de ne pas laisser trop de champ libre à la concurrence. L'appellation "bêta" aurait été parfaitement adaptée à Google Drive.

Dernier bémol, Google n'a pas réellement bonne réputation en matière de respect de la vie privée. La Cnil a récemment fustigé les nouvelles règles de confidentialités des services du géant américain.

Les plus : le prix, intégration avec Google Docs, recherche avancée dans les documents avec outil OCR.

Les moins : conditions générales d'utilisations (CGU) floues sur l'usage des données que peut faire Google, fonctions basiques

Prix : 5 Go gratuits, puis formules allant de 25 Go pour 2,49 euros/ mois à 800 euros/mois pour 16 Téraoctets (soit 16 384 Go). Cet espace supplémentaire est partagé avec celui de Picasa et intègre également 25 Go pour Gmail qui n'en dispose normalement que de 10.

Site : drive.google.com

SkyDrive de Microsoft, l'alternative
Microsoft SkyDriveDisponible depuis 2008, SkyDrive disposait initialement uniquement d'une interface web. Mais depuis avril 2012, Microsoft propose un client SkyDrive à installer sur son ordinateur ou son smatrphone, ce qui en fait désormais une réelle alternative à Dropbox.

Comme à l’accoutumée avec Microsoft, le point fort de ce service est l'intégration avec d'autres solutions de l'éditeur. SkyDrive s'intègre ainsi parfaitement à Windows. De nouveaux menus d'entrée permettent de déplacer des contenus vers son espace en ligne, en seulement quelques clics. Autre intégration : celle avec la Microsoft Office qui facilite l'édition et la modification des documents hébergés sur SkyDrive.

Petite exclusivité : depuis le printemps 2012, SkyDrive permet de se connecter à son PC Windows à distance afin d'y consulter n’importe quel fichier. Une fonction plutôt intéressante en cas d'oubli de synchronisation de certains contenus. Le PC doit juste être allumé, connecté au net et l'application SkyDrive activée.

Le service de Microsoft possède cependant les défauts de ses qualités. Il faut accepter d'évoluer dans l'univers Microsoft afin de bénéficier de tous ses avantages. Quant à l'interface, elle commençait à dater face à la concurrence. Mais Microsoft l'a mise à jour en août dernier. La nouvelle version se révèle désormais plus ergonomique et fonctionnelle.

Les plus : Le prix, l'intégration avec Windows et MS Office, fonction d'accès à distance à un ordinateur.

Les moins : intégration avantageuse surtout avec les autres produits Microsoft

Prix : 7 Go gratuits, puis 20 Go pour 8 euros/an, 50 Go pour 19 euros/an et 100 Go pour 37 euros/an.

Site : skydrive.live.com

Votre avis : Et vous, avez-vous déjà fait votre choix ? Quel service utilisez-vous dans le cadre de votre travail ? Pour quelles raisons ? Vos réponses via le formulaire ci-dessous. Merci.

4 Commentaires

Utiliser le cloud (1/5) : les services de stockage

cloud man
03/09/2012 19h:37

Bonjour, vous avez aussi un service avec 50Go gratuit, son nom BOX, https://www.box.com/ système( W7,OSA,ANDROID,WEB)

Réagir à ce commentaire
kanonikal
04/09/2012 14h:46

Bonjour Box propose 50 Go avec le système de parrainage ou autre promotion aupres de vos amis. Pour du vrai 50 Go je n'en connais qu'un seul dés le départ,...www.adrive.com Cordialement

Réagir à ce commentaire
HBR
04/09/2012 17h:10

Dans ces 3 exemples, les données sont externalisées à l'étranger avec des risques liés à la sécurité et la dépendance. A quand un logiciel libre indépendant du fournisseur du service ?

Réagir à ce commentaire
Olivier MONTULET
05/09/2012 16h:31

Quelles garanties avons-nous que les opérateurs de services cloud (nuage), dans le brouillard (smog) –clin d’œil- de leurs activités, ne collecteront pas des informations parmi celles que l’on y dépose ? –vraie question- Cela d’autant qu’on peut ce demander quel intérêt ont ces opérateurs d’investir massivement dans des centre data pour mettre à notre disposition des tétra-tétra Giga octets de mémoire à notre disposition, d’autant plus, que nous n’avons aucun moyen de contrôle sur ces centres data et leurs usages. La question est d’autant plus criante quand on pense qu’un état pourrait entrer légalement ou pas dans ces formidables accumulateurs d’informations. On connait déjà à quel point nos activités sur la toile sont épiées par des algorithmes qui permettent de produire de l’information à notre sujet et à notre insu et qui sont commercialisées tant elles peuvent s’avérer économiquement utile –cela toujours hors de notre contrôle-. On appelle ça la gouvernance algorithme moins j’appelle ça le flicage totalitaire.

Réagir à ce commentaire

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS