Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Utac-Ceram, l'organisme en charge de l'homologation des voitures pourrait être vendu

Julie Thoin-Bousquié , ,

Publié le

Pour éviter tout éventuel conflit d'intérêts, les syndicats professionels de l'industrie automobile auraient décidé de céder l'Utac-Ceram, dont ils sont actuellement propriétaires.

Utac-Ceram, l'organisme en charge de l'homologation des voitures pourrait être vendu
L'Utac-Ceram est en charge de l'homologation des véhicules neufs.
© PSA

Les effets du scandale du Dieselgate continuent de se faire sentir. Dernière conséquence en date: selon un article des Echos publié lundi 26 juin, les syndicats professionnels de l’automobile ont l’intention de céder le contrôle de l’Utac-Ceram, l’organisme certificateur chargé par l’Etat d’assurer la conformité à la réglementation européenne des véhicules neufs en France.

Objectif: éviter les possibles conflits d’intérêts, puisque l’Utac, géré jusqu’à présent par des syndicats représentatifs de l’industrie automobile comme le CCFA (comité des constructeurs français d’automobiles), réalise la majorité des tests de véhicules dans les locaux mêmes des constructeurs.

1000 voitures testées par an

Des accusations qu’avait rejetées en bloc son PDG, Laurent Benoit, dans les colonnes de Challenges en 2016: "Certes, les constructeurs auto nous font vivre. Mais il faut savoir que l'homologation des modèles des marques française ne représente que 10% de l'activité du Groupe Utac-Ceram qui homologue par ailleurs des carrosseries industrielles, des tracteurs agricoles, etc.", avait-il expliqué au journal, ajoutant que "certains imaginent que pour leur ravir des clients, nous jouons de complaisance avec les constructeurs. Mais c'est faux. Carlos Ghosn ne prend pas son téléphone pour exiger que tel modèle soit homologué sans discussion. C'est de la pure science-fiction."

Les industriels de l’automobile ne semblent toutefois plus aujourd’hui prêts à prendre le risque d’être pris dans la spirale des soupçons. D’après le journal, le processus de cession en serait "à sa phase finale". Avec une valorisation de 100 millions d’euros pour 55 millions de chiffre d’affaires en 2016, l’Utac-Ceram réalise près de 1000 tests de véhicules par an. Une activité en perte de vitesse, souligne Les Echos. La structure préfère aujourd’hui s’orienter notamment vers les véhicules autonomes, promis à un bel avenir.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle