Usage unique : l'Europe durcit le ton

La Commission européenne veut notamment interdire assiettes, couverts, pailles ou coton-tige sur le marché européen.

Partager
Usage unique : l'Europe durcit le ton

La Commission européenne vient de proposer, dans le cadre de l’élaboration de la directive relative à la « réduction de l’impact de certains produits plastiques sur l’environnement », de nouvelles règles ciblant les dix produits en plastique à usage unique les plus retrouvés dans les océans et sur les côtes européennes.

Elle propose donc d’interdire sur le marché européen les assiettes, couverts, agitateurs, pailles, coton-tige et bâtons pour ballons de baudruche en plastique. Des produits pour lesquels existent, selon la Commission, des solutions de remplacement « disponibles et peu couteuses ».

Bouchons solidaires

« Les récipients pour boissons à usage unique fabriqués à partir de plastique ne pourront être mis sur le marché que si leurs bouchons et couvercles demeurent attachés au récipient », ajoute l’instance européenne. « Cette obligation ne rentrerait en vigueur qu’après la publication d’une norme correspondante qui peut mettre 4 ou 5 ans à être établie », précise Emmanuel Guichard, délégué général d’Elipso, le syndicat des entreprises de l’emballage plastique et souple.

Concernant d’autres produits comme les contenants alimentaires rigides destinés à la vente à emporter et les gobelets boissons, les États Membres devront définir des objectifs nationaux de réduction, proposer des alternatives et « faire en sorte qu’aucun produit en plastique à usage unique ne puisse être fourni gratuitement ».

Le texte de la Commission fixe en outre pour 2025 l’objectif de 90 % de collecte pour les bouteilles en plastique « en mettant en place, par exemple, des systèmes de consigne »…

REP coûts additionnels

Les fabricants de récipients pour aliments et boissons, sachets et emballages (chips et sucreries par exemple), mégots de cigarettes, lingettes humides, ballons et sacs en plastique légers devront enfin prendre en charge, par l’intermédiaire du régime de responsabilité élargie des producteurs (REP), « une partie des frais de gestion et de nettoyage des déchets et des coûts liés aux mesures de sensibilisation » proposées par ailleurs dans le texte.

Ces propositions vont maintenant être soumises au Parlement européen et au Conseil pour adoption. La Commission « exhorte les autres institutions à traiter ce dossier prioritairement et à fournir des résultats tangibles aux Européens avant les élections de mai 2019 ».

L’association professionnelle européenne Plastics Europe « soutient l’objectif global de la directive », mais estime que l’interdiction pure et simple de certains produits en plastique ne permettra pas « de jeter les bases d’une économie durable et économe en ressources », car « les produits alternatifs peuvent ne pas s’avérer plus durables ». Mais, ce sont les mesures de réduction touchant notamment la vente à emporter qui pourraient avoir le plus d’impact sur le marché hexagonal.

NEWSLETTER Plasturgie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES WEBINARS

  • Inscription 100% Gratuite
  • Alertes email avant le webinar
  • Zone de chat pour vos questions
  • Mise à disposition du replay
+ 50 Replays disponibles
3 clés pour réduire la déformation de vos pièces plastiques

17 juin 21 10h30 - 45 min

3 clés pour réduire la déformation de vos pièces plastiques

Proposé par Plastiques & Caoutchoucs

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Plasturgie

Système de séchage

KOCH-TECHNIK

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Nemours

Entretien et dépannage des logements (vacants/occupés) et des parties communes sur le patrimoine de Val du Loing Habitat

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS