USA: Simon Property abandonne son projet d'achat à 3,6 milliards de dollars de Taubman

(Reuters) - Le premier exploitant américain de centres commerciaux Simon Property Group Inc a annoncé mercredi mettre fin à son projet de rachat de Taubman Centers d'un montant de 3,6 milliards de dollars (3,1 milliards d'euros), mettant en cause les difficultés du secteur de la distribution liées à la pandémie de coronavirus.
Partager
USA: Simon Property abandonne son projet d'achat à 3,6 milliards de dollars de Taubman
King of Prussia Mall, propriété de Simon Property Group, États-Unis. Le premier exploitant américain de centres commerciaux Simon Property Group Inc a annoncé mercredi mettre fin à son projet de rachat de Taubman Centers d'un montant de 3,6 milliards de dollars (3,1 milliards d'euros), mettant en cause les difficultés du secteur de la distribution liées à la pandémie de coronavirus. /Photo d'archives/REUTERS/Mark Makela

Selon Simon Property, l'épidémie "a frappé de manière disproportionnée" les centres commerciaux de Taubman qui sont situés dans des zones métropolitaines densément peuplées et sont très dépendants du tourisme.

Simon Property, premier actionnaire du groupe français Klépierre, a également regretté que Taubman n'ait pas réduit ses coûts pour atténuer l'impact de la pandémie sur son activité.

Il n'y a eu aucune discussion sur une renégociation de la transaction à un prix inférieur, a indiqué une personne proche du dossier.

Taubman a annoncé qu'il allait contester la résiliation de l'accord par Simon Property, estimant que cette démarche était sans fondement, et demander un dédommagement.

L'abandon de ce projet d'acquisition intervient après de nombreuses autres opérations avortées dans le contexte de l'épidémie.

Le mois dernier, la société d'investissement privé Sycamore Partners a mis fin à son accord de 525 millions de dollars pour acquérir la marque de lingerie Victoria's Secret détenue par le groupe L Brands. De son côté, le conglomérat japonais de télécommunications SoftBank Group a abandonné son offre d'achat de 3 milliards de dollars sur la société WeWork.

(Jessica DiNapoli à New York et Aishwarya Venugopal à Bangalore, Blandine Hénault pour la version française)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS