USA/Publicités politiques: McConnell critique la décision de Twitter

WASHINGTON (Reuters) - Le chef de file de la majorité républicaine au Sénat américain a déclaré mercredi que les motifs invoqués par Twitter pour ne plus diffuser de publicités à caractère politique se résumaient aux mêmes "malentendus" qui ont selon lui servi de prétexte pour nuire à la liberté d'expression dans le passé.
Partager
USA/Publicités politiques: McConnell critique la décision de Twitter
Le chef de file de la majorité républicaine au Sénat américain, Mitch McConnell (photo), a déclaré mercredi que les motifs invoqués par Twitter pour ne plus diffuser de publicités à caractère politique se résumaient aux mêmes "malentendus" qui ont selon lui servi de prétexte pour nuire à la liberté d'expression dans le passé. /Photo prise le 6 novembre 2019/REUTERS/Jonathan Ernst

Le PDG du réseau social, Jack Dorsey, a annoncé la semaine dernière que Twitter stopperait dès le 22 novembre de diffuser des publicités à caractère politique, estimant que l'audience d'un message politique devait "se mériter et non s'acheter".

S'exprimant devant les sénateurs, Mitch McConnell a dénoncé cette approche qui selon lui ouvre la voie "à un processus arbitraire consistant à choisir les vainqueurs et les perdants dans la compétition des idées".

La stratégie de Twitter, différente de celle de Facebook, a été saluée dans les rangs démocrates - notamment par la campagne de Joe Biden - et critiquée par le directeur de campagne de Donald Trump.

Il s'agit d'une question lancinante pour les principaux poids lourds des réseaux sociaux, que certains pressent de ne plus relayer les messages de propagande politique, spécialement quand ceux-ci comportent de fausses informations.

Facebook a promis de lutter contre la désinformation sur sa plateforme, soupçonnée d'avoir servi de relais à la propagande russe lors de la campagne présidentielle américaine de 2016 et ainsi d'avoir joué en faveur de Donald Trump.

Le site fondé par Mark Zuckerberg se refuse toutefois à vérifier l'exactitude du contenu des publicités conçues par des personnalités politiques, une décision contre laquelle se sont élevés plusieurs candidats à l'investiture démocrate pour la présidentielle de novembre 2020.

(Richard Cowan, avec Elizabeth Culliford à San Francisco; Jean Terzian pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS