Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

USA: Moins d'emplois créés, les salaires sous le consensus

Publié le

par Lucia Mutikani

USA: Moins d'emplois créés, les salaires sous le consensus
La croissance de l'emploi a ralenti en novembre aux Etats-Unis et les hausses salariales n'ont pas répondu aux attentes, ce qui laisse supposer un tassement de l'activité économique dans son ensemble plaidant pour une modération de la Réserve fédérale l'an prochain pour ce qui est des hausses de taux. /Photo d'archives/REUTERS/Brian Snyder
© BRIAN SNYDER

WASHINGTON (Reuters) - La croissance de l'emploi a ralenti en novembre aux Etats-Unis et les hausses salariales n'ont pas répondu aux attentes, ce qui laisse supposer un tassement de l'activité économique dans son ensemble plaidant pour une modération de la Réserve fédérale l'an prochain pour ce qui est des hausses de taux.

Cette statistique mensuelle du département du Travail, l'une des plus suivies et attendues, tombe alors que la Bourse connaît de nouvelles turbulences et que la courbe des rendements s'est partiellement inversée, faisant craindre une récession.

Le nombre des emplois créés a été de 155.000 le mois dernier, alors que le marché en attendait 200.000. Les statistiques d'octobre et de septembre ont été revues en baisse, avec 12.000 créations d'emplois de moins que ce qui avait été annoncé dans un premier temps.

Le taux de chômage est ressorti à 3,7% en novembre, comme en octobre et comme attendu, au plus bas depuis près de 49 ans.

Le revenu horaire moyen a augmenté de six cents, soit de 0,2% en novembre après +0,1% en octobre. Cela donne une revalorisation salariale annuelle de 3,1% comme en octobre, soit le pourcentage le plus élevé depuis avril 2009.

La donnée mensuelle ressort néanmoins en deça des attentes, qui prévoyaient une progression de 0,3%.

Les entreprises ont réduit le temps de travail hebdomadaire, à 34,4 heures contre 34,5 heures en octobre.

Ces chiffres risquent d'alimenter les craintes quant à l'évolution de la situation économique des Etats-Unis et de réduire la probabilité de voir la Fed relever les taux plus d'une fois en 2019.

Les marchés financiers tablent sur une hausse des taux l'an prochain, contre deux un mois auparavant, selon le baromètre FedWatch de CME Group. La banque centrale devrait relever les taux pour la quatrième fois cette année au terme de sa réunion de politique monétaire des 18 et 19 décembre.

Une croissance de l'ordre de 2,7% annualisés est prévue au quatrième trimestre, après un taux de croissance de 3,5% au troisième trimestre.

Le nombre d'emplois créés a été de 170.000 par mois en moyenne durant les trois derniers mois. L'économie américaine doit créer 100.000 emplois par mois à peu près pour s'aligner sur la croissance de la population en âge de travailler.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Blandine Hénault)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle