USA: Les inscriptions au chômage à un plus bas de près de 50 ans

WASHINGTON (Reuters) - Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont tombés à un plus bas de plus de 48 ans la semaine dernière aux Etats-Unis, ce qui laisse penser que le ralentissement des créations d'emplois enregistré au mois de mars devrait être temporaire.
Partager
USA: Les inscriptions au chômage à un plus bas de près de 50 ans
Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont tombés à un plus bas de plus de 48 ans la semaine dernière aux Etats-Unis, ce qui laisse penser que le ralentissement des créations d'emplois enregistré au mois de mars devrait être temporaire. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton

Elles ont baissé de 24.000 à 209.000 en données corrigées des variations saisonnières durant la semaine au 21 avril, au plus bas depuis décembre 1969, a annoncé jeudi le département du Travail.

Celles de la semaine précédente ont été relevées à 233.000 (+1.000). Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 230.000 inscriptions la semaine dernière.

La volatilité des chiffres constatée au cours des dernières semaines, liée au décalage de calendrier dans les vacances de Pâques et de printemps semble ainsi s'atténuer.

L'économie américaine n'a créé que 103.000 emplois le mois dernier, le rythme de créations de postes le plus faible en six mois. Les économistes ont toutefois souligné que ce ralentissement est intervenu après les fortes créations de postes du mois de février.

Les Etats-Unis sont quasiment en situation de plein emploi, avec un taux de chômage de 4,1%, au plus bas depuis 17 ans. La Réserve fédérale prévoit un chômage de 3,8% d'ici la fin de l'année.

La moyenne mobile sur quatre semaines des inscriptions, qui rend mieux compte des évolutions de fond en atténuant la volatilité hebdomadaire, a reculé de 2.250 à 229.250 la semaine dernière.

Le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités, c'est-à-dire inscrites et indemnisées au-delà d'une première semaine, a diminué de 29.000 à 1,84 million lors de la semaine au 14 avril. La moyenne mobile sur quatre semaines de cette dernière composante a reculé de 9.750 à 1,85 million, au plus bas depuis janvier 1974.

(Lucia Mukitani, Marc Joanny pour le service français,)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS