USA: L'administration Trump propose un plan de relance de 916 milliards de dollars

par Susan Cornwell, David Morgan et Tim Ahmann
Partager
USA: L'administration Trump propose un plan de relance de 916 milliards de dollars
L'administration Trump a proposé mardi un plan de relance de 916 milliards de dollars (756 milliards d'euros) pour compenser l'impact de la crise sanitaire, après que les démocrates du Congrès américain ont rejeté plus tôt une proposition restreinte du chef de la majorité républicaine du Sénat, Mitch McConnell. /Illustration d'archives/REUTERS/Dado Ruvic

WASHINGTON (Reuters) - L'administration Trump a proposé mardi un plan de relance de 916 milliards de dollars (756 milliards d'euros) pour compenser l'impact de la crise sanitaire, après que les démocrates du Congrès américain ont rejeté plus tôt une proposition restreinte du chef de la majorité républicaine du Sénat, Mitch McConnell.

Le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, a déclaré avoir proposé un stimulus de 916 milliards de dollars lors d'un entretien avec la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

S'exprimant via Twitter, il a indiqué que le plan prévoyait des fonds pour les Etats et les collectivités locales - une priorité des démocrates -, ainsi que des protections pour les entreprises - une priorité des républicains.

Plus tôt dans la journée, Mitch McConnell avait suggéré que les parlementaires adoptent un ensemble budgétaire restreint ne prévoyant ni les aides aux administrations locales ni les aides aux entreprises - deux des points de contentieux entre républicains et démocrates depuis plusieurs mois.

Nancy Pelosi et le chef de la minorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer, ont rejeté l'idée de Mitch McConnell et ont accusé celui-ci de tenter de faire obstruction aux efforts bipartites pour parvenir à un accord.

Les deux démocrates ont par la suite déclaré que l'aval donné par McConnell à la proposition de 916 milliards de dollars était une avancée, mais que des négociations entre les deux partis constituaient le meilleur espoir d'un accord.

"La proposition du président débute par un abaissement de l'assurance chômage débattue par des membres bipartites de la Chambre et du Sénat de 180 milliards de dollars à 40 milliards de dollars. Cela est inacceptable", ont dit Pelosi et Schumer dans un communiqué commun.

Républicains et démocrates font face à une pression croissante pour apporter de nouvelles aides aux familles et entreprises affectées par la crise sanitaire du coronavirus, qui a tué plus de 283.000 personnes aux Etats-Unis et mis des millions d'Américains au chômage.

Les deux camps tentent depuis plusieurs mois de s'entendre sur un troisième ensemble budgétaire, alors que le Congrès a voté 3.000 milliards de dollars d'aides depuis le début de l'épidémie.

La proposition formulée mardi par l'administration Trump est légèrement supérieure à celle d'un groupe bipartite de parlementaires, lequel a présenté la semaine dernière un plan de soutien de 908 milliards de dollars comprenant une aide directe pour les collectivités et administrations locales.

Au-delà de mesures spécifiques face à la crise sanitaire, le Congrès doit se prononcer cette semaine sur un projet de loi de financement provisoire afin d'éviter un "shutdown" de l'administration et de laisser plus de temps aux parlementaires pour parvenir à un accord sur un plan global.

(version française Jean Terzian)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS