USA, Japon et Chine, priorités de la nouvelle stratégie de Nissan

par Norihiko Shirouzu
USA, Japon et Chine, priorités de la nouvelle stratégie de Nissan
Nissan Motor va considérablement réduire la voilure en Europe et sur d'autres marchés afin de se concentrer sur les Etats-Unis, la Chine et le Japon dans le cadre d'un nouveau plan stratégique, a appris Reuters de sources directement informées du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai

(Reuters) - Nissan Motor va considérablement réduire la voilure en Europe et sur d'autres marchés afin de se concentrer sur les Etats-Unis, la Chine et le Japon dans le cadre d'un nouveau plan stratégique, a appris Reuters de sources directement informées du dossier.

Ce "plan de performance opérationnelle", qui doit être dévoilé le 28 mai, va au-delà du règlement des problèmes liés à la politique d'expansion menée par l'ancien président Carlos Ghosn, désormais tombé en disgrâce, ont précisé les sources.

Soucieux d'accroître ses parts de marché, aux Etats-Unis en particulier, le constructeur automobile japonais s'était lancé dans les années Ghosn dans une politique de prix cassés qui a eu pour effet d'écorner son image de marque. Dans le cadre de ce nouveau plan sur trois ans, Nissan veut rétablir les liens avec les concessionnaires et rafraîchir sa gamme de produits afin de pouvoir relever ses prix et augmenter sa rentabilité.

"Ce n'est pas seulement un plan de réduction des coûts. Nous rationalisons les opérations, refixons les priorités et recentrons nos activités pour semer des graines pour l'avenir", a déclaré l'une des sources.

Le plan vise également à réduire la concurrence et à élargir la coopération avec les partenaires de l'alliance, Renault et Mitsubishi Motors, ont ajouté les sources.

Sollicités, Nissan et Mitsubishi n'ont pas souhaité s'exprimer. Renault pour sa part n'était pas disponible dans l'immédiat.

GOMMER UNE IMAGE DE MARQUE À BAS PRIX

Renault doit présenter lui aussi un plan drastique d'économies, prévoyant deux milliards d'euros de réductions de coûts en trois ans, sur la deuxième moitié de mai.

Le plan de Nissan sera piloté en grande partie par Ashwani Gupta, le directeur général délégué du groupe et non le directeur général, Makoto Uchida. Il vise à libérer des ressources pour investir dans des produits et des technologies aux Etats-Unis, en Chine et au Japon, ont dit les sources.

Pour autant, le groupe ne compte pas se retirer totalement des autres marchés. Le deuxième constructeur automobile japonais, après Toyota, espère ainsi conserver une présence en Europe, en intensifiant ses efforts sur les SUV Qashqai et Juke. En Asie, il prévoit d'étendre ses ventes en Thaïlande et aux Philippines.

Nissan va en revanche rationaliser ses activités dans des pays comme l'Inde, l'Indonésie, la Malaisie, l'Afrique du Sud, la Russie, le Brésil et le Mexique.

En Amérique du Nord, où la marge d'exploitation s'est retrécie bien que les ventes aient augmenté, le constructeur va tenter de gommer son image de marque à bas prix.

"Pendant plusieurs années, tout était basé sur la croissance des volumes, puis nous avons mis l'accent sur la qualité des ventes, et nous l'avons fait du jour au lendemain", a expliqué l'une des sources. "Nous l'avons fait trop vite, et cela a eu un impact sur nos activités."

Nissan sort en moyenne un nouveau modèle tous les cinq ans aux Etats-Unis et le constructeur souhaite passer à une moyenne de trois ans et demi avec des versions considérablement redessinées, ont dit les sources. Le constructeur veut également réduire ses ventes aux loueurs et aux opérateurs de flotte.

(Norihiko Shirouzu à Pékin avec Naomi Tajitsu à Tokyo et Gilles Guillaume à Paris; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS