USA: Forte hausse des dépenses des ménages, inflation élusive

WASHINGTON (Reuters) - Les dépenses de consommation n'ont jamais autant augmenté depuis plus de neuf ans et demi aux Etats-Unis mais en revanche les pressions sur les prix restent discrètes, au vu d'un indicateur qui a connu sa hausse annuelle la plus faible depuis 14 mois.
Partager
USA: Forte hausse des dépenses des ménages, inflation élusive
Les dépenses de consommation n'ont jamais autant augmenté depuis plus de neuf ans et demi aux Etats-Unis mais en revanche les pressions sur les prix restent discrètes. /Photo d'archives/REUTERS/Mark Makela

Le département du Commerce a annoncé lundi que les dépenses des ménages, qui représentent plus des deux tiers de l'activité économique des Etats-Unis, ont augmenté de 0,9% en mars, portées par l'automobile et la santé. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une hausse de 0,7%.

Elles avaient augmenté de 0,1% en février et de 0,3% en janvier (0,1% en première estimation pour ce mois-là).

Ajustées de l'inflation, les dépenses de consommation ont progressé de 0,7% en mars alors qu'elles avaient stagné en février.

L'accélération des dépenses des ménages en mars laisse penser que la consommation va accélérer au deuxième trimestre. Les dépenses de consommation ont augmenté de 1,2% en rythme annualisé au premier trimestre, le pourcentage le plus bas depuis un an, alors que l'économie dans son ensemble a crû de 3,2%.

Les dépenses de biens ont rebondi de 1,7% en mars, et celles portant sur les biens durables ont progressé de 2,3%, tandis que les dépenses de services ont progressé de 0,5%.

L'indice des prix PCE dit "core" (soit hors prix de l'énergie et des produits alimentaires) n'a pas varié en mars d'un mois sur l'autre après une hausse de 0,1% en février. Sa hausse annuelle est de 1,6%, la plus faible depuis janvier 2018, après 1,7% en février.

Cet indice est l'étalon d'inflation privilégié par la Réserve fédérale, qui tient sa réunion de politique monétaire mardi et mercredi. Il a atteint son objectif de 2% en mars 2018, pour la première fois depuis avril 2012.

Le revenu des ménages a augmenté de 0,1% en mars après un gain de 0,2% en février. Les salaires ont augmenté de 0,4% en mars après +0,3% en février. L'épargne a reculé à 1.030 milliards de dollars en mars contre 1.160 milliards en février.

(Lucia Mutikani, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS