USA: Contraction record de 32,9% du PIB au 2e trimestre

WASHINGTON (Reuters) - Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis s'est contracté de 32,9% en rythme annualisé au deuxième trimestre sous les effets de la pandémie de coronavirus, montre une première estimation publiée jeudi par la département du Commerce.

Partager

USA: Contraction record de 32,9% du PIB au 2e trimestre
Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis s'est contracté de 32,9% en rythme annualisé au deuxième trimestre sous les effets de la pandémie de coronavirus, montre une première estimation publiée jeudi par la département du Commerce. /Photo d'archives/REUTERS/Mario Anzuoni

Cette contraction est la plus importante jamais enregistrée depuis 1947, année lors de laquelle cette statistique a été introduite par le gouvernement.

Le repli du PIB au T2 est plus de trois fois supérieur au précédent record enregistré, une contraction de 10% au T2 1958.

Les économistes attendaient en moyenne une contraction de 34,1% après un recul du PIB de 5% au premier trimestre.

Les indices boursiers en Europe et les contrats à terme sur les indices de Wall Street ont creusé leurs pertes après la publication de cette statistique.

Le CAC 40 parisien et le Stoxx 600 européen perdent autour de 2% tandis que les futures signalent une ouverture des indices de référence de la Bourse de New York en baise de 1,2% environ.

L'essentiel de la contraction au deuxième trimestre s'est matérialisée en avril, avec une économie quasiment à l'arrêt en raison de la fermeture des commerces et des usines pour lutter contre la propagation du COVID-19.

Le rebond de l'activité à partir du mois de mai a été freiné par la recrudescence des contaminations, notamment dans les Etats du Sud et de l'Ouest, qui a ralenti la levée des mesures de confinement et menace de peser sur la croissance au troisième trimestre.

Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, s'est inquiété mercredi de la recrudescence récente des cas de contamination aux Etats-Unis en disant qu'elle commençait à avoir un impact sur l'activité économique.

Il a également affirmé que le cours de l'économie dépendrait très largement de l'évolution de la pandémie et des mesures prises pour la contenir, laissant ainsi entendre que la Fed, qui a laissé mercredi sa politique inchangée, pourrait être conduite à déployer de nouvelles mesures de soutien si la crise sanitaire s'aggravait.

Le déclenchement de la crise en mars a conduit la Fed à réduire l'objectif des "fed funds" de 150 points de base et à mobiliser dans l'urgence plusieurs milliers de milliards de dollars pour soutenir l'économie et les marchés financiers, ce qui a provoqué une envolée de la taille de son bilan.

(Lucia Mutikani, version française Patrick Vignal)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS