US Airways et United Airlines négocieraient une fusion

par Jui Chakravorty et Deepa Seethamaran

Partager

US Airways et United Airlines négocieraient une fusion

NEW YORK (Reuters) - United Airlines et US Airways ont engagé des discussions en vue d'une fusion qui pourrait créer la deuxième compagnie aérienne des Etats-Unis, apprend-on de deux sources proches du dossier.

Les pourparlers, motivés par la volonté de réduire les coûts et de rivaliser avec l'ensemble Delta-Northwest, sont en cours depuis quelques semaines, ont expliqué ces sources, ajoutant qu'ils pourraient échouer ou déboucher sur des négociations impliquant d'autres compagnies.

Les discussions n'ont pas encore atteint un stade avancé, ont-elles précisé.

Une tentative de rapprochement entre les deux compagnies ne serait pas une première: en 2000, elles avaient annoncé un accord de 4,3 milliards de dollars, finalement abandonné face à l'opposition des syndicats et des autorités fédérales.

En 2008, des sources avaient déclaré à Reuters que US Airways menait simultanément des discussions avec United et Continental Airlines sur une possible fusion, alors même que Delta Air Lines engageait son propre rapprochement avec Northwest pour créer la première compagnie aérienne mondiale.

Ces discussions avaient échoué à leur tour, United optant pour une alliance avec Continental.

Pour Michael Boyd, consultant spécialisé dans le secteur du transport aérien, les nouvelles discussions entre United et US Airways pourraient être motivées par leur volonté de montrer à Continental qu'elles sont de nouveau prêtes à étudier un rapprochement.

"Si l'ont considère ces deux transporteurs, on constate d'énormes recoupements", a-t-il expliqué à propos d'United et Continental. "Cela devrait conduire Continental, qui serait un meilleur parti, à sortir du bois pour engager des discussions."

L'action US Airways a bondi de 26% à 8,61 dollars dans les transactions hors séance mercredi soir tandis que le titre United gagnait plus de 8% à 20,51 dollars. Les titres d'autres compagnies aériennes étaient également orientées à la hausse.

Le New York Times avait le premier fait état de l'existence de discussions entre les deux compagnies en fin de journée, en citant des sources proches du dossier.

PILOTES ET ANTITRUST POURRAIENT BLOQUER LE PROJET

Un mariage entre US Airways et United créerait l'une des plus grosses compagnies aériennes du monde mais les analystes soulignent qu'un tel projet ne serait sans doute pas soutenu par les pilotes, qui sont déjà parvenus à faire échouer des opérations similaires dans le passé.

En février, lors d'un sommet organisé par Reuters, John Prater, le président du syndicat de pilotes Air Line Pilots Association, avait laissé entendre que son organisation serait favorable à une fusion entre Continental et United, qui aurait plus de sens à ses yeux qu'un mariage entre United et US Airways.

Aucun représentant du syndicat n'était disponible dans l'immédiat pour commenter les dernières informations.

Un projet de mariage pourrait aussi se heurter aux réticences des autorités antitrust, en raison notamment du poids dont disposerait un ensemble United-US Airways dans la région de Washington.

De nombreux dirigeants du secteur du transport aérien ont plaidé ces derniers mois pour une consolidation, qu'ils jugent nécessaire pour assurer le retour à la rentabilité.

Les compagnies aériennes mondiales ont accumulé 50 milliards de dollars (37,5 milliards d'euros) de pertes ces 10 dernières années, dont 11 milliards l'an dernier, selon l'IATA, l'Association internationale du transport aérien, en raison de la montée des prix du kérosène et de la baisse de la demande.

UAL, maison mère d'United, et US Airways avaient, chacune de leur côté, dit en février à Reuters être ouvertes à une éventuelle fusion. La directrice financière d'UAL, Kathryn Mikells, avait alors déclaré: "UAL est favorable à la consolidation depuis longtemps. C'est un élément que nous allons continuer d'étudier."

Son homologue d'US Airways, Derek Kerr, avait dit de son côté: "La consolidation est l'un des principaux moyens dont dispose ce secteur pour devenir rentable."

Les quatre premières compagnies aériennes américaines sont Delta, American Airlines, United et Continental.

US Airways et Continental ont refusé de commenter le dossier mercredi.

Une porte-parole d'UAL s'est également refusée à tout commentaire mais a ajouté: "Notre position sur la consolidation est globalement cohérente depuis plusieurs années, et cette position est bien connue."

Avec John Crawley et Kyle Peterson, Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS