Urbaser-Valorga choisi pour traiter 2 centres de déchets

Partager

Double victoire pour le spécialiste du traitement des déchets Urbaser-Valorga, dont le siège se trouve à Montpellier (Hérault). Le groupe va financer, construire et exploiter pendant 20 ans, via une délégation de service public, un centre multi-filières (tri, incinération et méthanisation) pour le Syctom de l'agglomération pontoise (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe).

Urbaser-Valorga va financer lui-même, pour 170 millions d'euros, la construction de l'usine, qui doit durer 26 mois. D'une capacité de 140 000 tonnes par an, elle doit être mise en service fin 2011. Elle occupera 50 salariés lors de la phase d'exploitation via une société ad hoc détenue à 80 % par Urbaser et à 20 % par Valorga.

La construction et l'exploitation pendant 8 ans d'un centre multifilière de traitement des déchets à Romainville, en Seine-Saint-Denis (340 000 tonnes par an), attribuée par la commission d'appel d'offres du Syctom de l'Agglomération parisienne à Urbaser-Valorga, est contesté. Un référé précontractuel a été déposé le 4 mars par Novergie. Le dossier de Romainville représente 200 millions d'euros en construction et 230 millions d'euros toute la durée d'exploitation.

« Quoi qu'il arrive pour Romainville, nous avons prouvé en battant à deux reprises des grands du secteur que nous sommes devenus de véritables acteurs du marché français », clame Claude Saint-Joly, président de la holding Urbaser Environnement, montée en février pour piloter l'ensemble des activités françaises de l'Espagnol Urbaser. Le groupe a battu Veolia Propreté et Séché Environnement en Guadeloupe, Novergie et Veolia Environnement associé à Vinci à Romainville.

En Languedoc-Roussillon, Sylvie Brouillet

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS