Uramin : l’audit d’Areva ne révèle pas de fraude

Attendues depuis plusieurs jours, les conclusions de l’audit interne d’Areva ont été rendues au conseil de surveillance du groupe, mardi 14 février.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Uramin : l’audit d’Areva ne révèle pas de fraude

Dans l’affaire Uramin, ce sont des "dysfonctionnements" et non des manœuvres frauduleuses que l’audit interne du géant de l’atome relève. "Le processus d'acquisition retenu et ses conditions de mise en oeuvre révèlent certains dysfonctionnements dans la gouvernance d'Areva", mais le comité "n'a eu connaissance pour sa part d'aucun élement accréditant la thèse de manoeuvres frauduleuses", explique Areva dans un communiqué.

Ainsi la régularité des comptes du groupe n’est pas remise en cause, selon le conseil de surveillance du groupe qui a examiné ce rapport mardi.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Revoir la gouvernance du groupe

Néanmoins Areva explique tirer les conséquences de cette affaire. Le conseil de surveillance pour pallier aux différents dysfonctionnements a décidé de "revoir en profondeur" la gouvernance du groupe. Il veut s’assurer que les décisions "touchant à des acquisitions ou à des investissements importants soient à l'avenir instruites et validées dans des conditions garantissant une meilleure sécurité juridique et financière".

Anne Lauvergeon soulagée

Dans la soirée, l’ex-patronne du groupe a réagi soulignant reconnu "l'inanité des attaques menées (contre elle) ces derniers mois". "J'observe que l'intérêt stratégique de l'acquisition d'UraMin est reconnu", ajoute-t-elle dans un communiqué. Selon elle, "la sincérité et la régularité des comptes 2009 et 2010 sont confirmées" et "la création de valeur sous (sa) présidence est relevée".

Atomic Anne se réjouit également de voir disparaître la totalité des accusations portées contre elle. Puis de conclure en soulignant que les raisons qu’elle invoquait depuis le début pour justifier les coûts générés par le rachat de ces mines étaient confirmées. "La hiérarchie des causes de la dépréciation, réversible" d'UraMin "est rétablie" avec la "baisse du cours de l'uranium liée aux événements de Fukushima au premier chef puis des prévisions de mise en production et enfin seulement les ressources et réserve".

Démission probable

Mais l’affaire n’aura pas réellement été sans conséquence. Selon le magazine Capital, le jeune patron de la division mines, Sébastien de Montessus, pourrait démissionner. Sa décision aurait été pris au sortir de ce conseil de surveillance particulièrement houleux.

Selon les déclaration d’un détective de la société suisse Alp Services, il aurait été recruté en avril 2011 par Sébastien de Montessus, pour espionner Anne Lauvergeon, alors toujours à la tête d'Areva, et son époux Olivier Fric. Il avait pour mission d'établir d'éventuelles implications frauduleuses du couple.

En décembre, Anne Lauvergeon et son mari avaient déposé plainte après avoir réalisé qu'il avait été espionné.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS