International

Upsa passe sous pavillon japonais

Julien Cottineau , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le laboratoire Upsa a définitivement quitté le giron de l’Américain Bristol-Myers Squibb, et est désormais entièrement aux mains du laboratoire japonais Taisho Pharmaceutical. Une opération de 1,6 milliard d’euros qui reprend les 1573 salariés avec une garantie de maintien de l’emploi pendant 36 mois.

Upsa passe sous pavillon japonais
Acteur emblématique de la pharmacie française, Upsa rejoint le giron de Taisho.
© Pascal Guittet

La cession a été officiellement conclue au 1er juillet. Bristol-Myers Squibb (BMS) a cédé la totalité du capital du laboratoire Upsa au groupe Taisho Pharmaceutical. L’opération avait été annoncée en décembre dernier via une offre de 1,6 milliard de dollars déposée par le laboratoire japonais, leader au Japon des médicaments OTC (en vente libre sans obligation de prescription sur ordonnance).

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte