Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

UpMem traite les données dans la mémoire

Ridha Loukil , ,

Publié le

UpMem traite les données dans la mémoire © UpMem

Les entreprises citées

Processing in memory (PIM) est la puce développée par UpMem. Elle consiste à traiter les données à l’intérieur de la mémoire Dram où elles sont stockées, afin d’accélérer les calculs dans les applications big data. Fondée à Grenoble en 2015, la start-up, qui emploie aujourd’hui 10 personnes, a levé 3 millions d’euros pour finaliser le développement de sa technologie. Parmi les investisseurs figure Western Digital Capital, le fonds d’investissement de l’américain Western Digital, leader mondial du stockage de données. "Notre projet est de révolutionner le calcul dans les serveurs applicatifs en traquant le mur de la mémoire, ambitionne Gilles Hamon, le PDG et cofondateur d’UpMem. Dans des applications comme celles du big data, l’obstacle à l’accélération du traitement se situe non pas dans le processeur ou la mémoire, mais dans le bus de données qui les relie. Le transport des données consomme jusqu’à 90 % de l’énergie des serveurs. Notre technologie évite le problème en localisant le traitement dans la mémoire."

Protégé par six brevets, le concept a été prouvé dans une application de génomique. "Nos tests montrent une accélération du traitement d’un facteur 20, atteste le patron de la start-up. C’est comme si l’on disposait de la puissance de calcul de 20 serveurs classiques pour seulement 15 à 17 % de consommation de courant en plus."

La puce PIM n’a pas vocation à se substituer au processeur traditionnel. Elle vise à l’épauler pour accélérer le calcul dans des applications gourmandes en données. Son développement devrait être achevé cette année et sa production démarrer en 2018 chez un fabricant de mémoires Dram. UpMem envisage de valoriser également sa technologie en accordant des licences à des fabricants de puces.

 

L’innovation

UpMem fusionne dans la même puce le calcul et le stockage des données de façon à éviter leur transport, principal obstacle à l’accélération du traitement. La start-up promet d’accélérer le calcul par un facteur 20.

 

l’opportunité

L’essor du big data demande des capacités de traitement toujours croissantes. UpMem compte s’accaparer un marché potentiel de 3 milliards de dollars d’ici à 2025.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle