UPM met en vente son usine d’Aigrefeuille

Le groupe finlandais souhaite intégrer les sites de production de bois sciés aux usines de papier, et cherche un repreneur pour ce site isolé.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

UPM met en vente son usine d’Aigrefeuille

L’usine UPM d’Aigrefeuille d’Aunis (Charente-Maritime) près de La Rochelle, est à vendre. Le directeur d’UPM France Jean-Marc Louvet a fait le déplacement jeudi 17 janvier pour l’annoncer aux 37 salariés de cette unité spécialisée dans les bois rabotés, qui produit annuellement 45 000 m3 de lambris, bardages et caillebotis.

"Cette décision résulte d’une stratégie du groupe qui consiste à intégrer les scieries et les raboteries aux unités de production de papier, précise Jean-Marc Louvet. Or cette usine est isolée." UPM se donne six mois pour vendre l’usine d’Aigrefeuille, faute de quoi elle pourrait fermer. "Mais nous ne sommes pas inquiets, ajoute le dirigeant. Il s'agit d'un outil compétitif et rentable, avec un bon portefeuille de clients, et qui devrait intéresser un repreneur industriel." Du côté du personnel, on souligne que la production continuera comme d’habitude. "Nous avons six mois pour montrer ce que nous valons à un repreneur", estime le délégué CGT de l’entreprise, Laurent Comte.

La décision d’UPM concerne aussi le bureau de vente que possède le groupe à Lagord, dans la banlieue rochelaise, et qui emploie dix salariés. Une partie de ces derniers, qui travaillent à l’importation de panneaux de contreplaqué via le port de La Pallice, devraient rester dans le giron du groupe finlandais.

Jean Roquecave

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS