Unilever se sépare de ses thés, dont Lipton, pour 4,5 milliards d’euros

Le géant de l’agroalimentaire et de la beauté Unilever cède son activité thé pour 4,5 milliards d’euros au fonds CVC. Une page se tourne pour la marque Lipton, présente depuis la fondation du groupe.

Partager
Unilever se sépare de ses thés, dont Lipton, pour 4,5 milliards d’euros
Les thés Lipton devraient changer de propriétaire courant 2022.

Unilever poursuit sa cure d’amaigrissement. Le géant des produits de grande consommation (50,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020, 149 000 salariés) a annoncé, vendredi 19 novembre, la cession de sa filiale spécialisée dans le thé, Ekaterra, au fonds luxembourgeois de capital-investissement CVC pour un montant de 4,5 milliards d’euros. "L'évolution de notre portefeuille vers des espaces à plus forte croissance est une partie importante de notre stratégie de croissance pour Unilever. Notre décision de vendre Ekaterra démontre de nouveaux progrès dans la réalisation de nos plans", commente le PDG d’Unilever, Alan Jope.

Unilever avait préalablement annoncé son intention de céder ses activités dans le thé, à l’exception de l’Inde, de l’Indonésie et des prises de participation dans des activités de thé prêt-à-boire. Objectif : se recentrer notamment sur l'hygiène, la beauté, les aliments à base de plantes et la nutrition fonctionnelle. Ekaterra comprend notamment l’emblématique marque Lipton, créée en 1890 et qui avait intégré, par un jeu de fusions, Unilever à sa création en 1930. "Nous sommes fiers de la place qu'occupe notre activité Thé dans l'histoire de notre entreprise", a souligné Alan Jope.

Une structure simplifiée

Six marques (Lipton, Tazo, Pukka Herbs pour le thé bio, T2, PG Tips, Red Label) vont ainsi quitter le portefeuille d’Unilever, qui en compte 400 au total. Plus de 50 % du chiffre d'affaires mondial provient des 13 plus grandes marques du groupe, chacune ayant généré plus de 1 milliard d'euros de ventes en 2020. Dove, Knorr, Omo ou Rexona font ainsi partie de l’entreprise, qui avait l’an dernier simplifié sa structure en passant de deux sièges à un seul, à Londres (Royaume-Uni), bien qu’historiquement implanté aux Pays-Bas.

Au printemps, Unilever avait regroupé ses plus petites marques de beauté dans une nouvelle structure, Elida Beauty. En France, il avait annoncé la fermeture, en mars 2021, de son usine de Duppigheim (Bas-Rhin), spécialisée dans les sauces et les soupes.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

40 - Landes

Analyses eau et poisson.

DATE DE REPONSE 22/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS