Quotidien des Usines

Unilever Bestfoods France ferme son usine d'Asnières-sur-Seine

, ,

Publié le

Social

 Selon le quotidien « Le Parisien », la direction d'Unilever a annoncé mercredi dernier son intention d'arrêter en juin 2002, l'activité de son site d'Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) en Ile-de-France. Du coup, ses 163 salariés sont menacés de licenciements.

L'avenir de cette usine, qui produit plusieurs milliers de tonnes de margarine par an, était en suspens depuis plusieurs mois. En juin, un accord avait déjà été signé concernant les licenciements des employés dont l'objectif est d'obtenir le maximum de garanties. La direction s'est notamment engagée à accorder des primes allant de 33 000 euros pour chaque salarié ayant cinq ans d'ancienneté jusqu'à 54 000 euros pour ceux qui cumulent 35 années. « Pour la moitié du personnel âgé de plus de cinquante ans, nous serons très vigilants sur les accords de pré-retraite », précise un délégué syndical CGT. Mais ces « mesures généreuses » selon la direction, n'étouffe pas pour autant la colère des syndicats. Ils s'indignent « sur la politique du groupe néerlandais qui fait des bénéfices et ferme malgré tout un site sous prétexte d'une baisse du marché, de coûts trop élevés et de perte de compétitivité ». Bruno MOULY

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte