Unilever bat le consensus grâce à la Chine et la cuisine fait maison

(Reuters) - Unilever a fait état jeudi de ventes trimestrielles supérieures aux attentes, aidées par une forte reprise économique en Chine et un engouement pour la cuisine fait maison pendant le confinement.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Unilever bat le consensus grâce à la Chine et la cuisine fait maison
Unilever a fait état jeudi de ventes trimestrielles supérieures aux attentes, aidées par une forte reprise économique en Chine et un engouement pour la cuisine fait maison pendant le confinement. /Photo d'archives/REUTERS/Piroschka van de Wouw

Le géant anglo-néerlandais des produits de grande consommation a annoncé qu'il rachèterait jusqu'à 3 milliards d'euros de ses actions à partir de mai.

Les ventes sous-jacentes au premier trimestre du fabricant des savons Dove ont augmenté de 5,7% à 12,3 milliards d’euros, dépassant les prévisions des analystes qui tablaient sur une hausse de 3,9%, selon un consensus fourni par l’entreprise.

Le groupe s'est dit confiant dans sa capacité à réaliser une croissance des ventes sous-jacentes sur l'ensemble de l'année dans sa fourchette d'objectifs à moyen terme de 3% à 5%, le premier semestre se situant dans le haut de la fourchette.

Certains analystes avaient émis des doutes quant à la capacité de Unilever à atteindre cet objectif cette année.

A la Bourse de Londres, l'action Unilever grimpait de plus de 3% dans la matinée.

Unilever a dit s’attendre à une légère augmentation de sa marge opérationnelle sous-jacente en 2021 et a ajouté que des progrès avaient été réalisés dans son projet de scission des segments beauté et thé.

Les ventes sous-jacentes du segment alimentation et boisson, qui comprend notamment les marques Hellmann's et Knorr, ont bondi de 9,8% au cours du trimestre.

La croissance a été particulièrement forte dans les marchés émergents, tirée par la Chine et l’Inde, après un premier trimestre 2020 fortement impacté par la pandémie de coronavirus et les mesures de confinement.

Unilever a cependant prévenu que la flambée de l’épidémie due au coronavirus qui sévit actuellement en Inde risquait d’avoir une incidence sur ses activités dans le pays.

(Siddharth Cavale , version française Laura Marchioro, édité par Blandine Hénault)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS