UniCredit songe à lever 15 à 16 milliards d'euros

par Paola Arosio et Gianluca Semeraro
UniCredit songe à lever 15 à 16 milliards d'euros
UniCredit souhaite lever jusqu'à 16 milliards d'euros via une augmentation de capital et des cessions d'actifs qui devraient inclure le courtier en ligne FinecoBank, selon deux sources informées de ces projets. /Photo prise le 10 mai 2016/REUTERS/Tony Gentile

MILAN (Reuters) - UniCredit souhaite lever jusqu'à 16 milliards d'euros via une augmentation de capital et des cessions d'actifs qui devraient inclure le courtier en ligne FinecoBank, a-t-on appris de deux sources informées de ces projets.

Première banque italienne par les actifs, UniCredit a commencé à recueillir les offres pour sa filiale de gestion d'actifs Pioneer et a engagé des discussions avec le polonais PZU pour lui vendre une participation de 40% dans Bank Pekao, l'objectif de ces opérations étant de limiter l'ampleur de l'augmentation de capital.

UniCredit affiche des ratios de solvabilité inférieurs à ceux de nombre de ses concurrentes et sa santé financière risque d'être un peu plus fragilisée par la vente programmée d'une grande partie de son portefeuille de créances douteuses, évalué à 51 milliards d'euros.

Selon l'une des sources, la vente de ces créances douteuses sera essentielle pour déterminer les besoins en capitaux de l'établissement, ces opérations se traduisant généralement par une perte sur la valeur des titres.

Des sources avaient estimé en août que les besoins en capitaux d'UniCredit s'élevaient entre 7 et 8 milliards d'euros.

"UniCredit travaille à la vente de Pekao, Fineco et Pioneer pour limiter l'augmentation de capital à 5 à 6 milliards d'euros", a dit une source, indiquant ainsi que les cessions d'actifs pourraient atteindre 10 milliards.

La participation dans Pekao vaut 3,1 milliards d'euros au cours actuel du titre et les 51% détenus dans Fineco représentent 1,7 milliard d'euros. Selon les sources, UniCredit cherche à obtenir 3 milliards d'euros pour Pioneer.

La banque, qui a engagé une réflexion stratégique sous la direction de son nouvel administrateur délégué Jean-Pierre Mustier, a aussi entrepris de se délester d'actifs de plus petite taille, comme ses activités de traitement des cartes vendues pour 500 millions d'euros le mois dernier.

Une autre source a déclaré qu'il y avait une "probabilité élevée" de voir FinecoBank placée dans la liste des actifs à céder.

Des analystes pensent toutefois que la vente de Fineco pourrait se heurter à un obstacle de taille car cette filiale tire environ la moitié de ses revenus d'un portefeuille de neuf milliards d'euros d'obligations achetées à UniCredit.

Ces actifs ne sont pas pondérés du risque en l'état actuel mais la situation pourrait évoluer en cas de changement de propriétaire, ce qui pourrait peser sur la valorisation de Fineco.

UniCredit doit dévoiler un nouveau plan stratégique fin novembre. Il compte ensuite aller vite avec son augmentation de capital afin de ne pas faire doublon avec l'appel au marché envisagé par Banca Monte dei Paschi di Sienna, a dit l'une des sources.

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - PARIS HABITAT OPH

Refonte du paramétrage et de la donnée du SIRH HR Access

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS