UniCredit ne compensera pas les pertes de revenus pour son nouveau DG

MILAN (Reuters) - La banque italienne UniCredit a fait savoir lundi que la rémunération de son nouveau directeur général Andrea Orcel n'incluait aucune compensation pour d'éventuelles pertes de revenus liées à ses précédents postes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

UniCredit ne compensera pas les pertes de revenus pour son nouveau DG
La banque italienne UniCredit a fait savoir lundi que la rémunération de son nouveau directeur général Andrea Orcel n'incluait aucune compensation pour d'éventuelles pertes de revenus liées à ses précédents postes. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini

Andrea Orcel, un ancien d'UBS, a engagé un bras de fer judiciaire avec la banque espagnole Santander après que cette dernière a renoncé il y a deux ans à son projet de le nommer directeur général à la suite d'un différend sur sa rémunération.

Une audience dans cette affaire est prévue à Madrid mercredi.

Dans un rapport sur la politique de rémunération du groupe pour 2021, publié sur son site internet avant l'assemblée générale du 15 avril, UniCredit a déclaré que la rémunération variable d'Andrea Orcel, pour 2021, le serait sous la forme d'une attribution d'actions non soumise à des conditions de performance.

La banque n'a pas divulgué les montants de la rémunération fixe ou variable du nouveau directeur général dans le rapport. Elle a indiqué qu'elle fournirait des détails dans la politique de rémunération pour 2022.

(Valentina Za, version française Matthieu Protard)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS