Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

UniCredit gèle un projet de fusion avec Commerzbank

Publié le

LONDRES/MILAN (Reuters) - UniCredit a gelé un projet d'offre sur Commerzbank en raison des réticences de la banque allemande à ouvrir des discussions dans l'immédiat avec le groupe italien à la suite de l'échec de ses négociations avec Deutsche Bank, a appris Reuters lundi de quatre sources.

UniCredit gèle un projet de fusion avec Commerzbank
UniCredit a gelé un projet d'offre sur Commerzbank en raison des réticences de la banque allemande à ouvrir des discussions dans l'immédiat avec le groupe italien à la suite de l'échec de ses négociations avec Deutsche Bank. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini
© Stefano Rellandini

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Reuters a rapporté le 14 mai que la première banque d'Italie avait engagé Lazard et son banquier Jörg Asmussen, ancien ministre délégué allemand des Finances, ainsi que JPMorgan pour une possible OPA sur Commerzbank.     

Cette information avait laissé entrevoir la perspective d'une opération qui permettrait à UniCredit de se développer en dehors de son marché intérieur, un élément essentiel dans la stratégie d'expansion de son administrateur délégué Jean-Pierre Mustier.     

Les conseillers d'UniCredit n'ont toutefois pas pu beaucoup discuter avec ceux de Commerzbank, représentée par Goldman Sachs et Rothschild, selon les sources.   

Jean-Pierre Mustier a été contraint de geler ses projets car Commerzbank a demandé à pouvoir "souffler" et a dit ne pas être prête à négocier une nouvelle opération pour l'instant, ont précisé les sources.    

"Commerzbank a dit à UniCredit qu'elle avait besoin de temps pour réfléchir au meilleur plan d'action", a déclaré l'une des sources directement informées du dossier.

Elle a ajouté que la situation pourrait évoluer avec le temps mais qu'il était difficile de prévoir quand les Allemands seraient prêts à s'asseoir à la table des négociations avec la banque italienne.   

UniCredit et Commerzbank ont ??refusé de s'exprimer sur le sujet.

(Andreas Rinke, Hans Seidenstücker; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle