Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

UniCredit envisage de faire une offre sur Commerzbank

Publié le

(Reuters) - UniCredit prépare une offre de plusieurs milliards d'euros en vue de prendre le contrôle de Commerzbank, qui discute actuellement fusion avec Deutsche Bank, écrit jeudi le Financial Times.

UniCredit envisage de faire une offre sur Commerzbank
UniCredit prépare une offre de plusieurs milliards d'euros en vue de prendre le contrôle de Commerzbank, qui discute actuellement fusion avec Deutsche Bank, écrit jeudi le Financial Times. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic
© Dado Ruvic

Les entreprises citées

La banque italienne envisage d'acquérir une participation importante dans Commerzbank et de la fusionner avec HypoVereinsbank, la banque allemande qu'elle possède déjà, ajoute le journal en citant des sources proches du dossier.

UniCredit a refusé de faire un commentaire sur cet article. Commerzbank n'était pas disponible dans l'immédiat.

L'entité combinée serait basée en Allemagne et UniCredit conserverait son siège social à Milan, où elle resterait cotée, selon le FT.

Reuters avait écrit en 2017 qu'UniCredit avait fait part à Berlin de son intention de fusionner éventuellement avec Commerzbank, ce que la banque italienne avait nié.

Deutsche Bank et Commerzbank, les deux plus grandes banques allemandes, ont annoncé le 17 mars qu'elles négociaient leur éventuelle fusion.

L'article du FT est publié au lendemain d'informations faisant état de difficultés dans le déroulement de ces négociations : selon deux sources interrogées par Reuters, Commerzbank souhaiterait une décision rapide sur l'approfondissement des discussions ou non, tandis que Deutsche Bank a besoin de plus de temps.

Le directoire de Commerzbank doit décider le 9 avril de l'opportunité d'intensifier les pourparlers avec Deutsche Bank ou de renoncer à un accord, écrivait mercredi l'hebdomadaire économique allemand Wirtschaftswoche.

NOTE : Les informations du FT et de Wirtschaftswoche n'ont pas été vérifiées par Reuters, qui ne garantit pas leur exactitude.

(Gaurika Juneja à Bangalore, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle