Unicopa va restructurer sa division volailles

Partager

Le groupe coopératif dont le siège social est à Morlaix, dans le Finistère, étudie deux scénarios pour la restructuration de sa division volailles composée de 2 200 salariés pour 330 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2002. Dans le meilleur des cas, le groupe va rationaliser ses 4 principaux sites de transformation (Guerlesquin dans le Finistère, Saint-Nicolas-du-Pélem dans les Côtes-d'Armor, Pontivy et Languidic dans le Morbihan) sans licenciement. Pour ce faire, il réclame des aides substantielles à l'Etat et aux collectivités territoriales qui supporteront la majeure partie des 8 millions d'euros d'investissements prévus par Unicopa pour moderniser ses installations.

L'autre scénario est moins réjouissant, mais beaucoup plus réaliste selon la CFDT, qui table sur un plan social « portant au minimum sur 400 personnes ». Unicopa, ne peut, toujours selon le syndicat, passer à côté de cette réduction d'effectif qui se traduira par la fermeture totale ou partielle de son usine de Saint-Nicolas-du-Pélem composée de 250 salariés en CDI et de 150 saisonniers. Le plan sera officiellement dévoilé à la mi-novembre pour que sa mise en oeuvre effective puisse intervenir au début de 2004.

Stanislas du Guerny

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS