L'Usine Agro

Unicopa présente un bilan 2002 déficitaire

, ,

Publié le

Le groupe coopératif, basé à Morlaix (Finistère) et spécialisé dans les transformations agricoles, souffre de la mauvaise conjoncture dans la volaille. Il vient, en effet, de présenter ses comptes 2002 qui font ressortir une perte nette consolidée de 3,2 millions d'euros contre un bénéfice de 9,8 millions d'euros en 2001. Quant au chiffre d'affaires de ce groupe de 5 315 salariés, il accuse un repli de 3 % avec un total de 1,241 milliard d'euros au 31 décembre 2002 contre 1,281 milliard d'euros un an plus tôt.

Pour retrouver rapidement l'équilibre, Unicopa décide de regrouper ses activités de transformation de volailles (25 % de ses ventes) dans une même structure commerciale et marketing. Mais, il conserve tous ses abattoirs et n'envisage pas de plan social.

Par contre, il a fermé une usine de nutrition animale à Vannes (Morbihan) pour répondre à la chute de 8 % de ses ventes en 2002 d'aliments pour volailles et porcs (22 % de l'ensemble de ses activités). La trentaine de salariés de cette unité a été reclassée dans les autres sites du groupe également engagé dans la charcuterie industrielle (13% de ses ventes) et les produits laitiers (40% de ses ventes). Ce dernier secteur continue de se développer en France et en Europe, d'où les 15 millions d'euros investis par Unicopa dans une toute nouvelle usine de fabrication d'emmental (d'une capacité annuelle de 12 000 tonnes) à Guingamp (Côtes-d'Armor).

Stanislas DU GUERNY

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte