Unibail-Rodamco distribue du cash dans un marché poussif

par Juliette Rouillon

Partager

PARIS (Reuters) - Le groupe franco-néerlandais Unibail-Rodamco, confronté à un environnement économique peu porteur, va distribuer du cash à ses actionnaires pour tenter de compenser la stagnation de ses résultats.

Le leader européen de l'immobilier commercial propose ainsi de distribuer 1,8 milliard d'euros en cash à ses actionnaires, soit 20 euros par action, au titre d'un remboursement de capital, a-t-il annoncé mercredi dans communiqué.

Cette opération, qui prendra la forme d'une procédure de remboursement de primes d'apport, correspond à peu près au montant des cessions, net des acquisitions, réalisées depuis la fusion en 2007 entre Unibail et le Rodamco, a précisé le groupe.

Unibail-Rodamco a vendu quatre milliards d'euros d'actifs depuis la fusion et en a acheté 2,4 milliards d'euros.

L'opération sera soumise à une assemblée générale extraordinaire le 8 septembre, pour un paiement le 12 octobre.

Ce remboursement sera financé par les lignes de crédits non utilisées qui s'élèvent à quatre milliards d'euros fin juin et portera le ratio d'endettement du groupe de 31% à 40%.

Face au regain d'intérêt pour les actifs immobiliers de qualité, le groupe accélère par ailleurs ses cessions dans une stratégie de concentration sur ses grands centres commerciaux.

Depuis le début de l'année, Unibail-Rodamco a vendu 1,2 milliard d'euros d'actifs et prévoit de céder encore 500 millions d'ici la fin de l'année, puis 2,5 milliards d'ici 2012, aux Pays-Bas, mais aussi en France, en Espagne et en Scandinavie.

PAS DE GRANDE AMÉLIORATION EN VUE

Cette stratégie de recentrage du groupe sur ses actifs les plus grands et les plus rentables reflète l'incertitude qui pèse sur l'avenir de la croissance et de la consommation des ménages.

"Je ne vois pas de raison d'une grande amélioration de la consommation globale, mais nos centres devraient faire mieux", a déclaré Guillaume Poitrinal, président du directoire, à quelques journalistes. "Je ne suis pas optimiste sur la situation économique en France, mais notre positionnement particulier peut nous faire gagner des parts de marché", a-t-il ajouté.

Pour le premier semestre 2010, Unibail-Rodamco a publié un résultat net récurrent par action de 4,70 euros, en hausse de 0,4% par rapport au premier semestre 2009, avec un revenu locatif net de 624 millions, en baisse de 1,6% (+0,4% à périmètre constant).

Son actif net réévalué de liquidation est ressorti à 131,00 euros par action, en hausse de 2,2% par rapport à fin 2009.

Selon un consensus calculé par la rédaction de Reuters à partir des estimations d'une dizaine d'analystes, les estimations se situaient à 4,51 euros pour le bénéfice récurrent par action et à 130,06 euros pour l'actif net réévalué (ANR).

La foncière a confirmé son objectif de croissance de zéro à 2% de son résultat net récurrent par action 2010, y compris l'impact du remboursement de capital, après une hausse de 7,1% en 2009, notamment du fait d'une faible indexation des loyers.

La seule foncière européenne à figurer dans l'EuroStoxx 50, avec une capitalisation de 12,5 milliards d'euros, a terminé en hausse de 2,79% en Bourse de Paris à 140,100 euros avant la publication de ces chiffres. Depuis le début de l'année, le titre perd 8,8%, après un gain de 44% en 2009.

Edité par Matthieu Protard

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS