Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Une usine commune de réfrigérateurs pour Fagor et Haier en Pologne

Ridha Loukil , , ,

Publié le

Les deux groupes d’électroménager ont décidé de construire une usine commune de réfrigérateurs en Pologne pour mieux servir le marché européen. Les deux industriels comptent tirer de ce partenariat des gains de productivité et de réactivité.

Une usine commune de réfrigérateurs pour Fagor et Haier en Pologne © DR

Ils sont concurrents sur le marché de l’électroménager, mais ils ont choisi de collaborer sur le plan industriel. L’espagnol Fagor et le chinois Haier ont décidé de construire une usine commune de réfrigérateurs en Pologne. L’accord a été annoncé à l’IFA, le salon de l’électronique grand public et de l’électroménager, qui se déroule à Berlin, en Allemagne, du 6 au 11 septembre 2013.

Une joint-venture, détenue à 51% par Haier et à 49% par Fagor, sera créée pour superviser la construction, l’exploitation et le développement de la nouvelle usine. L’investissement de départ s’élève à 56 millions d’euros. L’usine devrait être opérationnelle dans un an, avec une capacité de production de 500 000 unités par an qui passera à 1 millions d’unités dans 5 ans.

Fort dans l’électroménager encastrable, et particulièrement dans le lavage et le séchage, Fagor est en revanche faible dans le froid. Sur son site de production dans le Pays basque espagnol, il dispose d’une capacité de production limitée à 250 000 réfrigérateurs. Insuffisante eu égard ses ambitions de se hisser dans le Top 5 des marques sur le marché des appareils en pose libre d’ici 2016.

Gains d’échelle

De son coté, Haier dispose d’une usine en Italie spécialisée dans les appareils à trois compartiments. Pour les autres produits, il les fait venir des usines en Chine, ce qui occasionne des coûts et surtout des délais, incompatibles avec la tendance de la distribution à réclamer des produits dans des délais de plus en plus courts.

"Nous apportons notre plateforme de réfrigérateurs qui sera déclinée ensuite différemment en produits selon les demandes de configuration, de design et de spécifications de chacun des deux partenaires, explique René Aubertin, PDG de Haier Europe. Fagor apporte, lui, son savoir-faire industriel."

L’usine sera en effet construite sur le site industriel de Fagor à Wroclaw, en Pologne. Elle démarrera avec 60 personnes puis montera jusqu’à 200 personnes. Fagor arrêtera sa production de réfrigérateur au Pays basque espagnol, aujourd’hui peu rentable, pour bénéficier des gains d’échelle de la nouvelle usine. "Le fait de mettre en commun nos productions dans la même usine va nous permettre de bénéficier de gains de productivité tout en restant réactifs sur le marché en Europe pour répondre presque en juste-à-temps à la demande de la distribution", affirme Sergio Trevino, PDG de Fagor, qui évite toutefois d’évoquer l’effet social sur son site industriel espagnol.

Même attente chez Haier. "Cette usine va nous éviter d’importer des produits de Chine et nous permettre d’entrer sur le marché du froid statique, alors que jusqu’ici nous étions présents surtout dans le froid sans givre, explique René Aubertin. Avec la réévaluation de la devise chinoise de 40% et les coûts de transports, il devient plus rentable de fabriquer en Europe. Sans compter le gain de réactivité."

Ridha Loukil

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle