Quotidien des Usines

Une usine "au sec" pour la bonneterie d'Armor

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Victime des inondations de décembre 2000, Jean-Guy Le Floc'h, P-DG de La Bonneterie d'Armor (33,5 millions d'euros de chiffre d'affaires), avait très vite annoncé son intention de déménager sur un site protégé des intempéries. Mais il ne pouvait envisager d'investir 6,1 millions d'euros qu'à condition d'obtenir un soutien public. Grâce aux différents montages financiers développés par les collectivités et l'Etat, le fabricant de vêtements, plus connu sous la marque Armor Lux, cède donc à la Ville de Quimper les 20 000 mètres carrés de son usine initiale pour 2,3 millions d'euros. Afin de boucler l'opération, la collectivité reçoit 760 000 euros de l'Etat, prélevés sur les sommes destinées à venir en aide aux communes sinistrées, et 230 000 euros du[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte