L'Usine Auto

Une Trabant électrique au Salon de Francfort

Publié le

Une Trabant électrique au Salon de Francfort © Herpa

 Ressortir un ancien modèle et l’adapter aux fonctionnalités actuelles. Après BMW avec la Mini et Fiat avec la 500, c’est au tour de l’équipementier automobile IndiKar et du fabricant bavarois de modèles miniatures Herpa de se lancer dans cette aventure.

Les deux groupes ont annoncé qu’ils présenteraient à l’occasion du salon de l’auto de Francfort une nouvelle version de la voiture symbole de la RDA, la Trabant. A l’époque décriée pour sa pollution, sa carrosserie synthétique (en Duroplast) et sa vitesse de pointe de 120km /h,  les partenaires désirent la transformer en une voiture plus écologique, alimentée par des panneaux solaires et avec une autonomie de 250 km. Elle devrait être destinée à la circulation en ville ou sur courte distance et devrait accueillir des connexions pour navigateur, téléphone cellulaire et autres Ipod. «  La nouvelle Trabi se conçoit plutôt comme une nouveauté verte et rafraîchissante », a commenté Ronald Gerschewski, à la tête d’Indikar.

Reste que ce véhicule n’est pas encore sur nos routes. Les deux groupes sont à la recherche d’investisseurs pour tenter de le lancer dès 2012. Peut-être trouveront ils facilement, au regard de l’engouement pour ce véhicule né en 1957 et produit jusqu’en 1991. En effet, sur 11 500 personnes interrogées, près de 93% seraient prêtes à acquérir une Trabant nouvelle version.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte