L'Usine Agro

Une taxe sur l'huile de palme adoptée par une commission du Sénat

,

Publié le , mis à jour le 09/11/2012 À 17H09

[ACTUALISE] - Le sénateur PS Yves Daudigny souhaite faire adopter une taxe plus contraignante pour les industriels de l'agroalimentaire utilisant de l'huile de palme dans leurs produits.  

Une taxe sur l'huile de palme adoptée par une commission du Sénat © WRI - Flickr - C.C.

Après les sodas en 2011 et la bière récemment, l'huile de palme ? La commission des affaires sociales du Sénat vient d'adopter ce 7 novembre un amendement au projet de loi de finances sur la sécurité sociale (PLFSS 2013) visant à quadrupler la taxe sur l'huile de palme.

Pour Yves Daudigny, le sénateur PS à l'origine de l'amendement, il s'agit d'imposer de nouvelles contraintes aux "industries agroalimentaires pour qu'elles substituent à ces huiles de nouvelles compositions plus respectueuses de la santé humaine", a-t-il souligné lors d'une conférence de presse à la mi-journée.

L'amendement, déjà surnommé "l'amendement Nutella", prévoit une augmentation de 300 euros par tonne la taxe déjà existante "sur l'huile de palme, de palmiste et de coprah destinées à l'alimentation humaine, en état ou après incorporation dans tous les produits".

Par ce biais, Yves Daudigny entend "lutter contre l'obésité et les maladies cardio-vasculaires", explique-t-il sur son site internet. "Cette mesure, payée par les industriels permettrait de rapporter 40 millions d'euros au budget de la sécurité sociale", ajoute-t-il.

Contactée par L'Usine Nouvelle, l'association nationale des industries alimentaires n'a pas souhaité, pour l'heure, s'exprimer publiquement.

"Cela représentera une hausse de 30 centimes pour un pot géant de Nutella de 5 kg, dont le prix tourne actuellement autour des 37 euros", a précisé le sénateur à la presse, comme le rapporte l'AFP.

Le groupe agroalimentaire italien Ferrero, fabricant du Nutella, a réfuté les arguments d'Yves Daudigny dans un communiqué : "Cet amendement s'appuie sur des éléments infondés sur les plans nutritionnel et environnemental. Cet ingrédient ne contient pas de matières grasses hydrogénées dont le caractère nocif est effectivement reconnu (...) L'huile de palme est utilisée pour ses qualités intrinsèques qui confèrent au Nutella des caractéristiques uniques en termes de goût, de consistance et de profil nutritionnel", a tenu à préciser le groupe.

La PLFSS 2013 sera examinée par le Sénat dès le 12 novembre.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte