Une taxe européenne sur les entreprises rapporterait jusqu'à 10 milliards d'euros par an, selon la Commission

BRUXELLES (Reuters) - La taxe sur les entreprises proposée la semaine dernière par la Commission européenne pour financer la relance post-pandémique pourrait rapporter jusqu'à 10 milliards d'euros par an, soit moins de 0,2% du chiffre d'affaire de sociétés concernées, a précisé lundi l'exécutif européen.
Une taxe européenne sur les entreprises rapporterait jusqu'à 10 milliards d'euros par an, selon la Commission
La taxe sur les entreprises proposée la semaine dernière par la Commission européenne pour financer la relance post-pandémique pourrait rapporter jusqu'à 10 milliards d'euros par an, soit moins de 0,2% du chiffre d'affaire de sociétés concernées, a précisé lundi l'exécutif européen. /Photo prise le 23 avril 2020/REUTERS/Johanna Geron

L'idée de taxer les grandes entreprises bénéficiant du marché unique européen a été exposée mercredi dernier par la Commission, dont les propositions seront à l'ordre du jour du prochain sommet européen, les 18 et 19 juin.

Elle pourrait entrer en vigueur en 2024 ou après.

"En fonction de sa forme - que ce soit une somme forfaitaire, une contribution proportionnelle à la taille des entreprises ou une part de l'impôt sur les bénéfices -, 10 milliards environ pourraient être collectés sans peser excessivement sur les finances des entreprises", a dit une porte-parole de la Commission.

"Dix milliards d'euros, c'est moins de 0,2% du chiffre d'affaires réalisé par ces grandes entreprises dans le cadre de leurs activités dans l'UE", a-t-elle ajouté.

Dans une interview publiée dimanche par le Financial Times, le commissaire européen chargé du Budget, Johannes Hahn, indique que cette taxe pourrait être appliquée à quelque 70.000 entreprises en Europe affichant un chiffre d'affaires supérieur à 750 millions d'euros.

La Commission a également mis sur la table d'autres taxes, dont une taxe carbone sur les importations ou une taxe sur le plastique.

L'objectif est de trouver des recettes nouvelles pour rembourser l'emprunt que la Commission pourrait contracter au nom des Vingt-Sept, si son projet est validé, afin de financer le plan de relance évalué à 750 milliards d'euros, dont les deux tiers seraient versés aux Etats les plus touchés par la pandémie sous forme de simple transferts budgétaires, et non pas sous forme de prêts remboursables.

(Gabriela Baczynska; version française Henri-Pierre André)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - ONERA

Etudes, fabrication et installation d'une centrale d'air sur le site du Fauga-Mauzac (31)

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS