Une structure artificielle pliable inspirée des ailes du perce-oreille

Grâce à une simulation informatique, des scientifiques ont percé le secret...du perce-oreille, et de la structure bistable de ses ailes. Transférés à une imprimante 3D, leurs résultats ont permis de fabriquer une pince qui se replie sur elle-même pour attraper des objets sans système d’actionnement extérieur.

Partager
Une structure artificielle pliable inspirée des ailes du perce-oreille

L’homme n’a pas l’apanage de l’origami. Le perce-oreille y excelle ! Les ailes déployées de l’insecte ont une surface dix fois supérieure à celle de ses ailes repliées. Autre particularité : ses ailes ont une structure bistable. Bloquées en position ouverte, elles restent rigides sans muscle pour les stabiliser. Une simple perturbation de cet équilibre déclenche le repli des ailes sur elles-mêmes sans aucun actionnement musculaire. Pour comprendre leurs particularités, des chercheurs de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich et de l’Université Purdue ont simulé par ordinateur le fonctionnement de ces structures naturelles.

Les résultats ont montré que les ailes du perce-oreille ne respectent pas le principe de l’origami classique. En effet, de simples plis rigides et droits avec une somme angulaire de 360° aux intersections ne permettraient à l’animal de replier ses ailes qu’à un tiers de leur surface. Le perce-oreille repousse cette limite grâce aux articulations de ses ailes qui sont composées d’un biopolymère élastique, la résiline. Cette molécule permet aux articulations de fonctionner à la fois comme un ressort en extension et en rotation, et donc aux ailes de se replier de façon élastique.

Un biopolymère élastique dans les articulations

Les chercheurs ont transféré ces résultats de simulation dans une imprimante 3D multimatériaux pour fabriquer un objet composé de quatre plaques de plastique rigides connectées entre elles par des charnières élastiques. En s'inspirant de ce principe, ils ont ensuite imprimé une pince capable de se replier pour saisir des objets sans système d’actionnement extérieur. Pour le moment, ces objets ne sont que des prototypes. Mais ils pourraient être utilisés à grande échelle pour développer des dispositifs électroniques pliables.

Dans l’industrie spatiale, ils permettraient des économies de place, de poids et d’énergie considérables. Transportées dans de petits volumes, les ailes solaires des satellites ou les sondes spatiales seraient ensuite déployées sur place. Plus proches de nous, ces structures artificielles pourraient aussi se retrouver dans des tentes, des cartes routières, des emballages ou tout autre objet volumineux souvent bien trop compliqué à plier...

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS