Une semaine nationale et un fonds de 50 M€ pour l’industrie

En manque de techniciens qualifiés, l’industrie française souffre de son image. Pour y remédier, le Groupe des Fédérations Industrielles (GFI) lance la Semaine de l’industrie dans toute la France, du 4 au 10 avril 2011. Par ailleurs, l’UIMM a ouvert un fonds de 50 millions d’euros pour accompagner le développement des PMI.

Partager

Une semaine nationale et un fonds de 50 M€ pour l’industrie

«Une entreprise, ça se crée en 10-20 ans. Ca se casse en 6 mois», lance Pierre Gattaz, président du Groupe des Fédérations Industrielles (GFI), «On doit pouvoir à nouveau faire rêver nos salariés. L’industrie est un socle territoire d’emploi pour nos jeunes. On crée de la richesse, on est des joyaux de la couronne. Ne cassons pas ces outils-là» plaide-t-il encore ce matin, alors qu’il dresse un tableau économique encourageant pour 2011.

«L’industrie ce n’est pas sale, ce n’est pas de l’huile, on n’est pas des exploiteurs ! Il faut réexpliquer la beauté de cette aventure humaine. Pour cela, nous avons peu de moyens mais beaucoup de conviction», souligne-t-il. Et le président de l’Union des industries chimiques (UIC) Olivier Homolle de surenchérir. «Ce n’est pas un endroit triste et bruyant, polluant. C’est un univers dynamique, ce sont des challenges à relever. Seulement 5% à 10% des jeunes ont envie de travailler dans l’industrie. C’est trop peu».

Pour partir à la reconquête de l’opinion, la Conférence Nationale de l’Industrie (CNI) a décidé de lancer la Semaine de l’Industrie. Cette semaine qui se tiendra dans toute la France du 4 au 10 avril 2011. Objectif : montrer concrètement aux jeunes et à leurs familles les opportunités d’emplois et de carrières qualifiés qu’offre le secteur. Au programme, 1200 évènements impliquant les entreprises et leurs salariés : visites d’entreprises, classes en entreprise, forums sur l’emploi, voire pièces de théâtre sur la chimie et reportages aux quatre coins du monde sur l’innovation.

Déficit de jeunes


C’est que les usines manquent de bras. « Dans les 5 ans à venir, l’industrie va avoir besoin de 150 000 personnes par an, dont la moitié de jeunes », souligne Olivier Homolle. « On a besoin de techniciens qualifiés, ajoute Pierre Gattaz. L’industrie, c’est du process. Il faut un amour du métier. Aujourd’hui, 30% de ce qui est produit par des entreprises françaises est fabriqué en France. Les 70% restants sont partis en Chine et en Inde. On ne va pas faire de la quantité, on va faire de la qualité. Il faut une excellence française pour ce qui reste », plaide le président du GFI. Or il n’existe même pas d’école de production en France, déplore Olivier Homolle.

50 m€ pour développer les PMI

« On ne va pas créer une industrie française en 6 mois », conclut Pierre Gattaz, « il s’agit d’une vision à 30 ans ». Une mesure vient toutefois à point nommé soutenir les PMI de la métallurgie. L'UIMM (fédération patronale de la métallurgie) a en effet annoncé ce jeudi 24 mars le lancement officiel d'un dispositif financier pour les PMI de la métallurgie. Mis en place en réalité depuis un an et doté de 50 millions d'euros, il est destiné à accompagner les usines dans des programmes d'innovation et de développement.

Avec des établissements bancaires et les organismes spécialisés, OSEO et FINORPA, "UIMMInvest PMI" intervient auprès des entreprises. Elle agit soit par le biais de prêts participatifs, soit par le biais de fonds d'Investissements prêts à s'investir sur la durée d'un cycle industriel (en général de 8 à 10 ans). A ce jour, il a permis d'accompagner une vingtaine de projets pour un montant total de plus de 10 millions d'euros, précise l'UIMM. De quoi donner un coup de pouce aux petits métallurgistes de l'Hexagone.

ANA LUTZKY

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS