Une rencontre Chine-UE pour éviter la guerre commerciale

La Chine et l'Union européenne ont "posé le principe" d'organiser vendredi prochain à Pékin la réunion annuelle, au niveau ministériel, de la commission conjointe sur le commerce et l'économie. L'occasion de mettre sur la table les sujets qui fâchent, la taxe sur les panneaux solaires chinois notamment.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Une rencontre Chine-UE pour éviter la guerre commerciale

La Chine a annoncé ce mardi 18 jun qu'elle allait discuter en fin de semaine à Pékin avec l'Union européenne d'actuels sujets de contentieux tels que le solaire.

Les deux parties ont "posé le principe" d'organiser vendredi à Pékin la réunion annuelle, au niveau ministériel, de la commission conjointe sur le commerce et l'économie, a déclaré Shen Danyang, porte-parole du ministère chinois du Commerce, dans des propos rapportés par l'AFP.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Discussion sur le solaire "en marge" de la réunion

"Lors de cette réunion, les deux parties passeront en revue les relations commerciales bilatérales de cette dernière année et étudierons comment régler les problèmes, parmi lesquels la dispute sur le photovoltaïque", a-t-il déclaré.

"La discussion sur les panneaux solaires n'aura pas lieu lors de la réunion" mais "en marge", ont précisé de leurs côtés les services de Karel de Gucht, le commissaire européen chargé du Commerce.

Sur ce dossier, "des discussions techniques ont débuté cette semaine avec des experts chinois à Bruxelles afin de parvenir à une solution négociée", a indiqué John Clancy, le porte-parole de Karel De Gucht.

"L'ambition de l'UE reste de trouver dès que possible une solution à l'amiable mais il convient de rappeler que les discussions viennent seulement de commencer, donc nous sommes encore au tout début du processus de négociations", a-t-il ajouté.

Montée des tensions

Alors que la Chine produit plus de 70% des panneaux solaires et abrite la majorité des grands fabricants mondiaux, la Commission européenne a annoncé début juin instaurer des taxes provisoires sur le solaire chinois. Pékin avait alors répondu en lancant une enquête antidumping sur les vins importés de l'Union européenne.

Le spectre d'une guerre commerciale entre la Chine et le Vieux continent plane depuis plusieurs semaines, malgré les réticences de plusieurs Etats européens, l'Allemagne notamment, à s'opposer frontalement avec la Chine sur le plan commercial.

Pour aller plus loin, retrouvez notre dossier spécial : "les dessous de la guerre commerciale entre l'Union européenne et la Chine"

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS