Une présence discrète pour le Nord-Pas-de-Calais au salon du Bourget

Les sociétés du Nord-Pas-de-Calais ayant un stand au Bourget sont toutes de petites entreprises. Elles ne dédient à l’aéronautique qu’une part de leurs activités.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Une présence discrète pour le Nord-Pas-de-Calais au salon du Bourget
Atelier Caravelle

Le plus gros employeur aéronautique du Nord-Pas-de-Calais est sans conteste l’usine Dassault Aviation de Seclin (Nord), avec environ 270 salariés. Cette filiale du groupe Dassault est spécialisée dans l’usinage et le formage de pièces de grande dimension en alliage aluminium dédiées aux voilures des Rafales et des Falcons. L’usine de Seclin dispose depuis l’automne 2012 d’une superficie de 38 500 mètres carrés après un investissement de 12 millions d’euros ayant servi à étendre les ateliers de 8 500 mètres carrés en vue d’améliorer les flux de production. Mais à part cette usine, qui d’ailleurs n’expose pas en tant que telle au salon, les sociétés du Nord - Pas-de-Calais ayant un stand au Bourget sont toutes de petites entreprises. Hormis l’Institut Amaury de la Grange, une école de Merville spécialisée dans la formation aux métiers de la maintenance des avions, elles ne dédient à l’aéronautique qu’une part de leurs activités.

Deltech protège les pièces

Implantée à Roubaix (Nord), Deltech emploie 17 personnes et réalise 2,5 millions de chiffre d’affaires. "Notre métier consiste à apporter des gains de productivité à nos clients en matière de traitement de surface", indique le gérant Nils Delcourt. Deltech fabrique et transforme tout un éventail de produits destinés à maintenir ou à protéger les pièces en cours de traitement. Cela va de la balancelle au crochet en passant par des adhésifs de masquage disponibles sous différentes formes.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Dupuis Mécanique usine pour Airbus et Dassault

Expert en usinage à grande vitesse, Dupuis Mécanique fabrique depuis 1980 des pièces pour Airbus et Dassault. Situé à Annezin (Pas-de-Calais), près de Béthune, ce sous-traitant dispose d’un parc de dix centres d’usinage. Il emploie 45 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros. "Nous travaillons l’aluminium, l’inox, le titane et divers alliages de métaux. Nous disposons d’un système informatique de gestion intégré qui est relié à ceux de nos clients et fournisseurs", précise Patrice Juillien, président de Dupuis Mécanique.

Etigo, un tour de piste pour se diversifier

Pour Etigo dont le siège est basé à Roncq (Nord), cette exposition au salon est un coup d’essai pour essayer de pénétrer le marché de l’aéronautique. Spécialisée dans les tours de cous, les portes badges, les bracelets d’identification, les scellés de sécurité et les colliers de serrage, cette entreprise de 18 personnes dispose d’un atelier de gravure sur support métallique. En 2012, son chiffre d’affaires atteignait 5,4 millions d’euros dont 15 % réalisé à l’export.

De notre correspondante dans le Nord - Pas-de-Calais, Geneviève Hermann

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS