Une poignée seulement d'offres attendues pour British Steel

LONDRES (Reuters) - British Steel, placé en redressement judiciaire le mois dernier en Grande-Bretagne, est parvenu à susciter l'intérêt d'au moins neuf acquéreurs potentiels mais ne devrait pas recevoir beaucoup d'offres fermes d'ici la date butoir du 30 juin, a-t-on appris vendredi de sources bancaires et du secteur de la sidérurgie.

Partager

Une poignée seulement d'offres attendues pour British Steel
Vue sur le site de British Steel à Scunthorpe. British Steel, placé en redressement judiciaire le mois dernier en Grande-Bretagne, est parvenu à susciter l'intérêt d'au moins neuf acquéreurs potentiels mais ne devrait pas recevoir beaucoup d'offres fermes d'ici la date butoir du 30 juin, a-t-on appris vendredi de sources bancaires et du secteur de la sidérurgie. /Photo prise le 21 mai 2019/REUTERS/Scott Heppell

Le groupe indien JSW, Greybull Capital (l'ancien propriétaire de British Steel), GFG Alliance (propriété de Sanjeev Gupta), la société de capital-investissement Endless, un sidérurgiste ukrainien et deux sidérurgistes chinois, figurent parmi les acquéreurs intéressés, selon les sources.

Une de ces sources a déclaré que des dirigeants de plusieurs sociétés avaient inspecté l'usine de Scunthorpe, dans le Nord de l'Angleterre, au cours des trois dernières semaines, mais que seule une poignée allait donner suite au dossier.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Le nombre de candidats sérieux peut être compté sur une seule main, surtout si la proposition idéale consiste en une offre pour l'ensemble de l'activité", a déclaré une autre source.

Le deuxième sidérurgiste britannique, repreneur désigné de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord), s'est déclaré en faillite le mois dernier après avoir échoué à obtenir une rallonge financière.

British Steel été racheté en 2016 pour une livre symbolique à Tata Steel par la société de capital investissement Greybull Capital.

Quelque 25.000 emplois directs et indirects en Angleterre et au Pays de Galles dépendent de British Steel.

(Clara Denina et Barbara Lewis; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS