Quotidien des Usines

Une nouvelle usine de traitement des déchets sera construite à Ivry-sur-Seine par le Syctom

, , , ,

Publié le

Le Syctom, agence métropolitaine des déchets ménagers en Île-de-France, va construire à Ivry-sur-Seine (Val de Marne) une nouvelle Unité de valorisation énergétique qui sera en service en 2023. L'investissement est estimé à 500 millions d’euros.

Une nouvelle usine de traitement des déchets sera construite à Ivry-sur-Seine par le Syctom
Le Syctom collecte et traite les déchets ménagers de 5,8 millions de Franciliens de 85 communes dont Paris.
© Syctom

Le Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères (Syctom) qui traite les déchets ménagers dans la métropole du Grand Paris vient d’obtenir le permis de construire pour la construction d’une nouvelle Unité de valorisation énergétique (UVE) à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Cette réalisation se substituera en 2023 à l’actuelle usine d’incinération des ordures ménagères dont la durée de vie ne peut être prolongée. Le coût de l’opération est estimé à 500 millions d’euros indique un porte-parole du syndicat : 70 millions d'euros pour les études, 410 millions d'euros pour la construction et 20 millions d'euros pour la démolition de l’ancien site d’incinération.

Controversé, le projet a obtenu fin août le feu vert de la commission d’enquête. La commission d’enquête a considéré que tout devait être mis en œuvre pour éviter de recourir à la mise en décharge des ordures ménagères, précise en substance, le Syctom. Cet avis favorable est toutefois accompagné de plusieurs recommandations que le Syctom s’est engagé à suivre dans la poursuite de son projet.

"Ce permis de construire s’accompagne du permis de démolir de l’usine actuelle Celle-ci ne sera déconstruite qu’une fois la nouvelle unité en activité afin de garantir la continuité du service public de traitement des déchets ménagers", détaille un communiqué du syndicat.

Unité de valorisation organique à venir

La nouvelle UVE traitera chaque année 350 000 d’ordures ménagères soit un peu moins de la moitié de la capacité de l’actuelle installation (730 000 tonnes). Mais elle ne constituera que la première étape de la transformation du centre de valorisation des déchets Ivry-Paris XIII laquelle prévoit la construction d’une Unité de valorisation organique (UVO), complémentaire de l’UVE, et dont la mise en service industriel est programmée pour 2027.

Pour l’ensemble de son projet, le Syctom a signé en 2015 un contrat de conception-construction-exploitation avec le Groupement IP 13, conduit par Suez Environnement et pour un montant 1,8 milliard d’euros sur 23 ans.

Le Syctom collecte et traite les déchets ménagers de 5,8 millions de Franciliens de 85 communes dont Paris.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte