Une nouvelle usine de batteries neuves issues à 80% de composants recyclés pour Snam dans l'Aveyron

Spécialisée dans le recyclage de batteries, Snam se lance dans la création près de son site de Viviez (Aveyron) d'une nouvelle usine de fabrication de batteries neuves, issues à 80 % de composants recyclés. Un plan d'investissement pluriannuel de 25 millions d'euros, avec à la clef la création de 645 emplois.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Une nouvelle usine de batteries neuves issues à 80% de composants recyclés pour Snam dans l'Aveyron
Le site de la Snam, à Viviez (Aveyron)

C'est l'aboutissement d'un programme de R&D conduit sur plusieurs années dans le cadre d'un partenariat avec CEA Tech. Snam (Société nouvelle d’affinage des métaux), dont le siège est à Viviez (Aveyron), engage un nouveau plan d’investissement pluriannuel (2018-2022) pour accompagner une nouvelle diversification de ses activités. Nom de code : Phoenix. Il s'agit de se doter, près de Viviez, d'une nouvelle usine de production de batteries neuves, issues à 80 % de composants recyclés. D'ici cinq ans, l'ambition est d'investir pas moins de 25 millions d'euros, avec la création à terme de 645 emplois.

Après avoir investi 12,5 millions d'euros entre 2015 et 2016 pour se positionner sur le marché européen du recyclage des batteries lithium-ion destinées à la mobilité électrique (voitures électriques ou hybrides), avec la signature de contrats avec les plus grands constructeurs automobiles (Toyota, Honda, Peugeot/Citroën, Volkswagen...), la société entend changer d'échelle. Il s'agit maintenant de proposer une nouvelle solution pour ces batteries usagées, basée sur la détection d'éléments encore viables et sur leur valorisation dans la fabrication de nouvelles gammes de batteries industrielles de puissance. Ces batteries neuves, constituées de composants récupérés (cellules, circuits imprimés, micro processeurs, câblages, boîtiers...), seront destinées à des applications stationnaires (modules-packs, armoires modulaires ou containers), principalement pour du stockage et de la conversion d'énergie.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Une première ligne pilote dès 2018

Un premier atelier pilote de 200 m² sera opérationnel dès le second trimestre 2018, sur le site actuel de Snam, à Viviez. Un investissement de 1 million d'euros et la création d'une dizaine d'emplois pour lancer les premières phases de qualification et d'homologation des produits. Dans la foulée, dès 2019, un atelier de 1 600 m² devrait être mis en service, toujours sur le site actuel de Snam, avec la création d'une vingtaine d'emplois supplémentaires pour engager les phases d'industrialisation. Le projet prévoit encore, dans un délai de deux à trois ans, de passer à 7 000 m² et 180 emplois.

Au-delà, pour suivre les cadences, Snam prévoit de se doter d'un nouveau site de production, dans un proche environnement de son site aveyronnais actuel. Un terrain devrait être retenu prochainement pour concrétiser ces nouvelles phases d'expansion. Deux tranches, pour respectivement 11 500 m² et 16 800 m², sont d'ores et déjà programmées d'ici 2022, avec en parallèle une montée progressive des effectifs salariés. Le projet vient d'être présenté publiquement par le président de Snam, Eric Nottez, à une assemblée d'Ouest Aveyron Entreprises, une association locale de dirigeants d'entreprises.

Filiale du groupe belge Floridienne, Snam a réalisé un chiffre d’affaires de 8,6 millions d’euros en 2016. La société emploie actuellement 100 salariés, dont 68 sur son site aveyronnais et 32 sur un second établissement implanté à Saint-Quentin-Fallavier (Isère).

Marina Angel

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS