Une nouvelle usine Albéa en Argonne pour produire un milliard de tubes par an

Avec sa nouvelle usine de Sainte-Menehould (Marne), le leader mondial des emballages de produits cosmétiques, Albéa, s’est doté d’un outil de production aux dernières normes. Un investissement de 20 millions d'euros pour franchir la barre du milliard de tubes et bouchons par an, tout en continuant d’innover.

Partager
Une nouvelle usine Albéa en Argonne pour produire un milliard de tubes par an
Site de production Albéa, à Sainte-Menehould (Marne).

La nouvelle usine ultramoderne d’Albéa à Sainte-Menehould (Marne) constitue aujourd’hui "le fleuron de l’excellence industrielle française pour la production de tubes plastiques et laminés", ont indiqué les dirigeants du groupe, lors de l’inauguration du site, aujourd’hui 13 décembre. C’est la dixième usine en France et elle doit "servir la stratégie de développement du groupe" dans le monde.
"Grâce à ce nouveau site de production, nous souhaitons maintenir notre leadership, gagner en compétitivité et en flexibilité et continuer de dynamiser le marché des tubes, qui représente 38 % de l’activité totale du groupe", déclare Laurent Villemin. Le président d’Albéa Tubes France et VP Albéa Tubes Europe a orchestré en 2013 le regroupement sur un même site de deux unités, déjà basées dans la Marne, mais distantes de quelques dizaines de kilomètres.

Un milliard de tubes et bouchons par an

Entre juin 2013 et fin octobre 2013, il a été procédé au déménagement des lignes de production existantes. Avec un effectif rassemblé de 600 salariés, le redémarrage opéré cet automne a déjà permis de retrouver les niveaux d’activité antérieurs. Mais l’objectif avoué est désormais de monter en puissance avec le passage à 40 presses à injecter (contre 32 auparavant) et la mise en route d’une nouvelle ligne de production plus rapide destinée à accroître la capacité de fabrication de 100 millions de tubes par an.

Grâce à cette nouvelle usine, qui a nécessité un investissement chiffré globalement à 20 millions d'euros, Albéa Argonne vise une production annuelle de l’ordre d’un milliard de tubes et bouchons par an.

Au service de la stratégie d’innovation

Albéa déploie en Argonne une activité segmentée en quatre unités de production : bouchons, tubes laminés, tubes plastiques de petit diamètre, et tubes plastiques premium pour des produits prestige. Cet ensemble, qui réalise un chiffre d’affaires de 100 millions d'euros par an, comprend également un laboratoire de colorimétrie pour l’élaboration de teintes spécifiques et de tests de décoration des tubes et bouchons avant l’impression. "Grâce à l’unité de Recherche et Développement intégrée à la chaine de production, nous disposons d’un vrai centre d’innovation, affirme Laurent Villemin. Nous allons continuer à expérimenter et à repousser les barrières technologiques. Nous pourrons ainsi anticiper les besoins de nos clients, qui sont à 90 % français et les accompagner dans leurs démarches d’innovation."

A titre d’exemple, une nouvelle gamme d’applicateurs de crème innovants avec billes d’acier a pu être mise au point et elle a séduit des "clients du cœur de marché de la cosmétique". Pour le président d’Albéa Tubes France, il existe également des potentiels de développement dans les domaines de la pharmacie et de l’alimentaire.

Philippe Schilde

0 Commentaire

Une nouvelle usine Albéa en Argonne pour produire un milliard de tubes par an

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS