Une nouvelle structure publique de financement des PME

Oséo, le FSI et CDC entreprises pourraient fusionner pour créer une nouvelle structure, selon la Tribune.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Une nouvelle structure publique de financement des PME

L'aide publique aux PME pourrait changer radicalement dans un avenir proche. C'est ce qu'affirme La Tribune ce mercredi, avec ce projet de fusion entre CDC Entreprises, filiale de la Caisse des dépôts, la banque publique d'aide aux PME Oséo et le Fonds stratégique d'investissement (FSI).

Ce rapprochement devrait intervenir rapidement, dans les prochaines semaines. Le quotidien économique précise qu'il faut encore régler les derniers détails du montage financier. Le Tribune cite une "source proche du dossier", qui justifie cette opération : "Ce n'est surtout pas un mariage de la carpe et du lapin. C'est le sens de l'histoire". Selon le quotidien, le Premier ministre François Fillon devait annoncer la création de cette structure le 22 septembre. Mais pour des raisons politiques notamment, il faudra attendre "encore plusieurs jours voire plusieurs semaines avant de régler les derniers détails techniques".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un contexte favorable

Cette mesure a pour objectif de rassurer les PME. En effet, la veille de cette révélation, leurs représentants se sont publiquement inquiétés de leur accès au financement. Dans le contexte actuel, ils redoutent de revenir à la situation de 2008, quand les banques avaient cessé de leur faire crédit. Le président de la CGMPE (Confédération générale des petites et moyennes entreprises), Jean-François Roubaud, a déclaré "nous avons demandé aux banquiers de nous rassurer".

Mais l'initiative du gouvernement a aussi fait l'objet de critiques. Avant même la publication de l'article de la Tribune, la candidate à la primaire socialiste Ségolène Royal constatait via son fil Twitter que le président Nicolas Sarkozy reprenait une idée évoquée dans le projet socialiste.

Cette mesure fait en effet partie des propositions mises en avant par le parti socialiste dans son programme économique pour l'élection présidentielle de 2012. En avril, Guillaume Bachelay, rédacteur du projet socialiste sur ce plan, l'évoquait pour L'Usine Nouvelle. "Cette banque publique d’investissement aura une pesée financière digne d’un fonds souverain à la française, précisait-il alors. Son but sera d’investir dans la recherche et l’innovation, de soutenir les PME et PMI et de prendre part dans des activités stratégiques et des filières industrielles d’avenir".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS