Quotidien des Usines

Une nouvelle offre pour Reims Aviation

, ,

Publié le

Social

La société parisienne Wagrapar , qui bénéficie d'une caution de 8 millions d'euros de Compagnie européenne de garantie immobilière (CGEI), pour son fonds de roulement, a déposé une offre de reprise de Reims Aviation, à Reims (Marne), en redressement judiciaire depuis octobre dernier.

Wagrapar propose de maintenir l'activité sous-traitance pour les grands donneurs d'ordres que sont Dassault, Matra ou EADS, et de développer la production et la commercialisation de l'appareil de surveillance côtière, F406.

Le candidat, dont la proposition sera examinée le 29 janvier prochain par le tribunal de commerce de Reims, au même titre que celles déposées par l'autrichien Ventana et par le fonds d'investissement FCP (voir notre Quotidien des Usines du 17 janvier), prévoit le maintien de 312 des 450 emplois actuels.

Pascal AMBROSI

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte