Une nouvelle méthode de transfert d'énergie sans fil permet des implants miniatures

Des chercheurs des Stanford ont mis au point une nouvelle technique pour transférer de l'énergie sans fil au travers du corps humain, à l'aide d'un type spécifique d'onde électromagnétique. Cette technologie va permettre de fabriquer des implants bioniques plus petits, et de les implanter plus profondément dans le corps.

Partager
Une nouvelle méthode de transfert d'énergie sans fil permet des implants miniatures
Un pacemaker de la taille d'un grain de riz.

Une ingénieur en génie électrique et professeur adjointe de Stanford, Ada Poon, a inventé une nouvelle méthode pour transférer de l'énergie sans fil à l'intérieur du corps humain. Ce système peut atteindre des zones plus profondes que les méthodes actuelles et peut être utilisé pour alimenter différents appareils, des pacemakers aux neurostimulateurs en passant par des capteurs divers et tout un tas de produits qui n'existent pas encore. Les travaux ont été publié le 19 mai dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Au coeur de cette invention se trouve une nouvelle méthode de contrôle des ondes électromagnétiques à l'intérieur du corps. Ces ondes, qui imprègnent le monde qui nous entoure, sont traditionnellement divisées en deux catégories : celles en champs proches et celles en champs lointains. Les ondes en champs proches sont utilisées dans certains appareils médicaux, comme les implants auditifs, mais elles ne traversent que de faibles distances et ne peuvent pénétrer profondément dans le corps humain. Les ondes en champs lointains sont capables de traverser de grandes distances, mais elles ne sont pas aptes à la transmission dans du tissu biologique (soit elle rebondissent, soit elles sont absorbées sous forme de chaleur). Ada Poon est parvenue à combiner les propriétés de ces deux catégories en créant un nouveau type d'ondes spécifique, dont les propriétés changent en fonction de l'environnement (air ou chair) dans lequel elles se propagent.

UNE ALTERNATIVE AUX TRAITEMENTS MÉDICAMENTEUX

Cette découverte permet d'éliminer les batteries et systèmes de recharge qui par leur taille représentent un frein considérable à l'utilisation d'implants bioniques. Une adoption plus large de ces implants plus petits ouvrirait la voie à une alternative aux traitements médicamenteux. Le système dégage à peu près la même puissance qu'un téléphone mobile, et a été testé par un laboratoire indépendant spécialisé qui a validé qu'il se situe très en-dessous du seuil de dangerosité pour l'homme.

Pour démontrer cette technologie, l'équipe d'Ada Poon a créé un pacemaker de la taille d'un grain de riz, qui peut être alimenté ou rechargé en énergie simplement en approchant un appareil de la taille d'une carte de crédit de la zone dans laquelle il est implanté. Le procédé avait été testé sur un porc, et le pacemaker a été installé sur un lapin. Les essais cliniques sur des humains sont actuellement en cours de préparation. Evidemment, même si les essais s'avéraient concluants, il faudrait plusieurs années avant que la technologie ne soit intégrée dans des produits commerciaux.

Ci-dessous une présentation de la technologie :

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

74 - Annecy

Services d'assurances

DATE DE REPONSE 16/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS