Economie

Une nouvelle force en Asie de l'Est

Publié le

Le Japon et les dix pays membres de l'Asean (Association des nations du Sud-est asiatique) ont rédigé un projet de Communauté de l'Asie de l'Est (EAC).

Cette organisation s'inspirerait largement du modèle européen. Elle vise à consolider la coopération actuelle de ses signataires dans les domaines économique, politique et sécuritaire « maintenant les traditions et valeurs asiatiques, tout en respectant les règles et les principes universels. » Un « plan d'action conjointe » détaille le partenariat économique entre le Japon et l'Asean : création d'une zone de libre-échange d'ici à 2012, aide de 3 milliards de dollars du Japon aux Etats riverains du Mekong...

A terme, la Chine et la Corée du Nord pourraient être intégrés à l'EAC.

Historiquement, les adhérents à l'Asean (Indonésie, Thaïlande, Birmanie, Brunei, Malaisie, Philippines et Singapour, rejoints plus tard par le Cambodge, le Vietnam et le Laos,) s'étaient regroupés pour résister à l'influence de la Chine. L'initiative du Japon, aujourd'hui, traduit cette crainte séculaire. Même si le Premier ministre japonais assure que la puissance de la Chine est « une chance pour le Japon et la région. »

Florence de Goldfiem

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte