Une nouvelle donne pour le groupe Toury

Partager

Cinq mois après le redressement judiciaire du groupe Toury, les deux principaux repreneurs se sont exprimés le 4 octobre, sur l'avenir des différentes sociétés lors d'une conférence de presse au sommet de l'élevage.

Jean-Luc Dischamp, directeur général des fromageries Dischamp et Pierre Blanchier, directeur général du GLAC ont tenu à rassurer sur l'avenir de Toury. Ils ne sont pas non plus inquiets sur le pourvoi en cassation intenté par Lactalis « qui devrait être irrecevable ». La fromagerie Dischamp et le Glac « continuent le redressement programmé en respectant leurs engagements ».

En effet, l'état des lieux des sites industriels Toury a mis en évidence un retard d'entretien et d'investissements en matériel et en locaux. D'où la décision d'investir 5 millions d'euros sur trois ans sur le site de Theix (Puy-de-Dôme) dont 1,2 million d'euros de matériel déjà commandés. Cette usine accusait un retard énorme de maintenance et « était plus dégradée que ce que je pensais » expliquait Pierre Blanchier. De plus, 1,2 million d'euros d'investissements sont prévus sur les sites de Saint-Nectaire (Puy-de-Dôme) et de Bourianes (Cantal) en 2008. Le premier bénéficiera d'une ligne supplémentaire d'emballage de fromages et le remplacement des équipements obsolètes. Le second verra l'amélioration de process dans un atelier relais en cours de finition.

De plus « la totalité des employés ont été repris, aux mêmes conditions dans les mêmes sites » notait Jean-luc Dischamp. En revanche, Pierre Blanchier avoue avoir découvert une gestion du personnel obsolète « avec une rémunération à la tête de pipe. Nous réglerons ses dysfonctionnements avec les nouveaux représentants du personnel démocratiquement élus ». Les différentes sociétés vont, dans quelques semaines élire des comités d'entreprises qui n'existaient pas jusqu'à présent.

Enfin, « l'ensemble des producteurs directs de lait sont payés et 80 % des producteurs indirects ont été réglés. Il ne reste que quelques conventions d'achat à signer avec l'administrateur judiciaire pour clôturer ce dossier ».

Les deux entreprises devront faire face à une situation économique morose qui a vu « le prix du lait baisser pendant cinq ans. Mais, il vient d'augmenter de 20 % en 2007 par rapport à 2006 et il devrait être en hausse de 30 % entre le premier semestre 2007 et le premier semestre 2008 ». Le prix des produits laitiers devrait s'élever pour le consommateur mais la survie du secteur en dépend.

De notre correspondante en Auvergne, Béatrice Bafoil

Les nouvelles sociétés Dischamp/GLAC

- Société laitière des monts d'Auvergne, 52 salariés, collecte de lait auprès de 850 producteurs, détenue à 50% par le GLAC et 50 % par Dischamp.
- Société laitière des volcans d'Auvergne, 230 salariés dans les usines de Theix (Puy-de-Dôme), Mérinchal (23) et Quintin (Côtes-d'Armor), lait UHT et jus de fruits, contrôlée par le GLAC avec une participation minoritaire de Dischamp.
- Société nouvelle laitière de la montagne, 100 salariés, englobe l'activité fromagère de Toury des usines de Saint-Nectaire (Puy-de-Dôme) pour la production de Saint-Nectaire et de Bourianes pour la production de Cantal. Détenue par la fromagerie Dischamp à 100 %.

B.B.

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS