Une nouvelle alliance pour doper l'industrie du futur

Dans le cadre d'un déplacement à Figeac pour visiter deux pépites françaises de l'aéronautique, François Hollande a présenté les grandes lignes d'un nouveau plan baptisé "L'industrie du futur". Il sera piloté par une association regroupant dix organisations professionnelles et centres de R&D. 

Partager
Une nouvelle alliance pour doper l'industrie du futur
Dans le cadre d'un déplacement à Figeac, François Hollande a prononcé un discours sur l'usine du futur.

« L’usine du futur doit intégrer les nouvelles technologies. Toutes les nouvelles technologies » a martelé aujourd’hui François Hollande. Dans le cadre d’un déplacement à Figeac (Lot) pour visiter deux fleurons de l’industrie aéronautique (Ratier et Figeac Aéro), le Chef de l'Etat a dévoilé les grandes lignes d’un nouveau dispositif dédié à doper le 34e Plan Montebourg consacré aux "industries du futur".

Ce 34e plan s’inscrivait dans le cadre de "La nouvelle France industrielle". Lancée en 2012, l’initiative visait à faire de la relance industrielle une priorité nationale à l’heure où l’investissement industriel était en berne et où la France ne comptait que 35 000 robots dans ses usines, contre 65 000 en Italie et 150 000 en Allemagne. Or, « quand une industrie n’investit plus, elle perd nécessairement des parts de marché », a rappelé aujourd’hui François Hollande, qui mise plus que jamais sur les technologies de pointe pour bouleverser les modes de production, gagner en compétitivité et créer de l’emploi.

« Aujourd’hui, nous pouvons, à l’aide des nouvelles technologies, non seulement rattraper le retard mais prendre de l’avance. J’ai évoqué l’impression 3D. Nous sommes les meilleurs au monde sur cette technologie. (…) Sur les matériaux composites, sur la robotique, sur la réalité augmentée et sur le numérique, nous sommes également en pointe » a estimé le président de la République.

Soutenu par les régions, ce nouveau dispositif sera piloté par une association composite rassemblant dix organisations professionnelles et centres de R&D : L’Afdel (Association française des éditeurs de logiciels et solutions Internet), la Fim (Fédération des industries mécaniques), le Gimélec (Groupement d'industriels au service de l'intelligence énergétique), le Symop (Syndicat des machines et technologies de production), le Syntec Numérique (syndicat patronal du numérique), l’UIMM (Union des industries et des métiers de la metallurgie), le CEA, le Cetim (Centre technique des industries mécaniques), l’Ensam (Ecole nationale supérieure d'Arts et Métiers) et l’Institut Mines-Télécom.

Dans un communiqué de presse, la future association a d’ores et déjà annoncé le déploiement de trois actions concrètes : la création et la promotion, d’ici à 2016, de 15 projets vitrine. Ils auront notamment pour objectif de montrer ce dont est capable l’industrie du futur ; la sensibilisation de 15 000 entreprises à la transformation numérique à travers un réseau d’experts et l'accompagnement de 2 000 PME ou ETI industrielles dans leur projet de modernisation ; et enfin le déploiement de plates-formes technologiques accessibles aux industriels sur l'ensemble du territoire français.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Nemours

Entretien et dépannage des logements (vacants/occupés) et des parties communes sur le patrimoine de Val du Loing Habitat

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS