Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Une nacre artificielle

Publié le

Pour fabriquer une céramique plus résistante aux fissures, un laboratoire commun CNRS-Saint-Gobain s’est inspiré de la structure de la nacre. Cet empilement de microbriques de carbonate de calcium, reliées par un mortier de protéines, est bien plus résistant que les matériaux qui le constituent : les fissures s’y propagent difficilement. Les chercheurs ont utilisé une poudre d’alumine, sous la forme de microplaquettes, qui est mise en suspension dans l’eau avant d’être congelée. La croissance contrôlée des cristaux de glace crée un empilement de plaquettes comparables à ce qu’on observe dans la nacre. Une dernière étape à haute température donne le matériau dense final, qui est dix fois plus tenace que l’alumine traditionnelle. Le procédé, qui permettrait d’étendre les applications des céramiques, convient à toute poudre disponible sous forme de plaquettes.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle